PEOPLE EXPRESS - Meghan Markle oublie le protocole, le regret de Christophe Maé et les révélations de Terry Crews

People
PEOPLE - Ils s’aiment, ils se déchirent, ils se réconcilient… Ils nous agacent autant qu’ils nous font sourire. Voici People Express, l’actu des stars à toute vitesse. Aujourd'hui, Christophe Maé partage ses regrets au sujet de sa collaboration avec Johnny Hallyday, Meghan Markle brise le protocole royal au cours d'une apparition officielle avec la reine Elizabeth II et l'acteur Terry Crews dévoile avoir été victime d'une agression sexuelle.

Que s’est-il passé sur la planète people ces dernières heures ? Alors, bien sûr, tout le monde dit que tout cela est futile, que la vie des stars n’est que superficielle et que ça n'intéresse personne… Et, pourtant, tout le monde, mais sans vraiment l’avouer, est curieux d’en connaître un peu plus sur le quotidien des people. Vous êtes donc au bon endroit, car ça se passe ici.

En visite avec la reine Elizabeth II, Meghan Markle oublie le protocole royal

Le 19 mai 2018, Meghan Markle entrait dans la famille royale britannique en épousant le prince Harry à Windsor. Une union qui comprend son lot de contraintes. Et l'ancienne actrice de la série "Suits", dont la vie a été totalement chamboulée, a oublié certains codes lors d'une apparition officielle avec son époux et la reine Elizabeth II. Ce mardi, Buckingham Palace organisait en effet une fête à l'occasion de laquelle elle a pris place parmi les invités. Mais, au moment de s'asseoir sur son siège, Meghan Markle, duchesse de Sussex, a croisé les jambes. Le seul hic ? Le protocole autorise seulement les femmes de la famille royale  à croiser les jambes au niveau des chevilles. 


Quelques secondes après s'être assise, Meghan Markle a vite réalisé son erreur. La jeune femme de 36 ans a décroisé ses jambes et les a penchées légèrement sur le côté, une pose qui permet de maintenir la posture avec élégance.  La reine Elizabeth II lui en tiendra-t-elle rigueur ?

En vidéo

Mariage du prince Harry et de Meghan Markle : les 10 images que l'on retiendra

Christophe Maé partage ses regrets après sa collaboration avec Johnny Hallyday

En 2008, Christophe Maé écrit "Étreintes fatales". Une chanson d'amour pensée pour Johnny Hallyday, avec qui il a interprété plusieurs duos sur les plateaux de télévision. "Quand j’ai composé cette chanson, qui parle juste d’un couple, d’une relation assez forte, j’ai imaginé la mélodie chantée par Johnny. En revanche, ce qui m’a échappé, c’est la réalisation", a-t-il confié à Midi Libre. Et le résultat a surpris le chanteur originaire de Carpentras. 


"Je n'avais pas du tout entendu cette chanson arrangée comme ça. Si c'était à refaire, je serais allé dans le studio et je n'aurais pas laissé les choses se faire comme ça", a-t-il déploré. Pour Christophe Maé, "Etreintes fatales" "n'était pas la chanson du siècle". Ce qui n'a pas entaché le respect et l'admiration de l'interprète de "J'ai laissé" pour le taulier. "Me retrouver avec lui, à jouer dans des stades avec des dizaines de milliers de personnes, c'était une fierté", a-t-il conclu.

L'acteur Terry Crews raconte avec émotion son agression sexuelle

Comme des milliers de femmes avant lui, Terry Crews a décidé de parler. L'acteur américain, aperçu dans la série "Brooklyn Nine‑Nine" ainsi que les films "FBI : Fausses blondes infiltrées" et "Deadpool 2", a raconté ce mardi devant le Sénat américain l'agression sexuelle dont il a été victime en 2016. L'auteur des faits ?  Un agent artistique. "Il l'a fait deux fois, la même nuit, en face de ma femme." En 2017, il livrait dans la presse les détails de cette soirée. "L'agression n'a duré que quelques minutes, mais ce qu'il me disait en réalité alors qu'il tenait mes organes génitaux dans sa main, c'est qu'il détenait le pouvoir. Qu'il était en contrôle."

Terry Crews, les larmes aux yeux et la gorge nouée, a rappelé le peu de chances qu'ont "les jeunes hommes noirs" de "réussir dans la société" alors qu'ils sont "incités à agir avec violence". "Les agresseurs protègent les agresseurs", a souligné l'acteur, âgé de 49 ans. Un témoignage qui  vise à appuyer une proposition de loi sur les victimes d'agressions sexuelles. "Je suis honoré d’utiliser mon histoire pour aider à créer de nouvelles lois permettant de protéger les survivants (ndlr : d’agressions) à travers le pays", a-t-il conclu.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter