Pharrell Williams vexe les Amérindiens et s'excuse

Pharrell Williams vexe les Amérindiens et s'excuse
People

POLÉMIQUE – Le chanteur américain, qui pose en couverture du Elle britannique de juillet, avec une coiffe indienne s'est attiré les foudres des Amérindiens. A la suite de la campagne #NotHappy lancée sur Twitter, Pharrell Williams s'est officiellement excusé.

L'habit ne fait pas le moine. Pharrell Williams aurait mieux fait de méditer ce proverbe avant de poser en couverture du Elle britannique avec une coiffe d'Indien. Dès que le numéro du mois de juillet du magazine féminin est sorti, il a provoqué une avalanche de critiques. Le chanteur âgé de 41 ans a été accusé par les Amérindiens d'''appropriation culturelle'' et de ''manque de respect'' pour avoir porté ce symbole, signe de reconnaissance de certaine tribu.

Un appel au boycott de Elle

Les membres de cette communauté ont, dans la foulée, relayé sur Twitter leur mécontentement avec le hashtag #NotHappy. Sur la page Facebook des Indiens du Dakota du Sud, un appel au boycott de Elle a également été lancé. Certains ont rappelé que porter ces coiffes se méritait et qu'elles n'étaient pas destinées à attirer l'attention ou à gagner de l'argent. ''Je suis vraiment désolé. Je respecte et j'honore toutes les races, les origines et les cultures'', a déclaré la star dans un communiqué. La prochaine fois, il gardera son chapeau Vivienne Westwood et tout le monde sera happy.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent