Philip Seymour Hoffman : les circonstances de sa mort se précisent

Philip Seymour Hoffman : les circonstances de sa mort se précisent

People
DirectLCI
DÉCÈS – Philip Seymour Hoffman a été retrouvé mort, dimanche 2 février chez lui à New York. Les médias américains évoquent une overdose et les circonstances de son décès se précisent. Une cinquantaine de sachets d'héroïne a été retrouvée chez l'acteur ainsi qu'une certain nombre de seringues usagées et des ordonnances de médicaments.

Ce dimanche 2 février à New York, l'émotion était grande aux abords de l'appartement de Philip Seymour Hoffman, à Greenwich Village. L'acteur a été retrouvé mort, chez lui, dans la salle de bains de son appartement.

Ce sont deux amis de l'acteur qui ont alerté la police vers 11H15 (16H15). Cette dernière s'est immédiatement rendue sur place. Dans l'appartement, elle a découvert le comédien mort, sur le sol de sa salle de bains, a indiqué un porte-parole.

Des enveloppes "Ace of Spades" et une cuillère carbonisée retrouvée dans l'évier de la cuisine

L'acteur était censé récupérer ses enfants à 9h00. Deux de ses amis se sont alors rendus chez lui et l'ont découvert inanimé. C'est alors qu'ils ont appelé la police. D'après TMZ , l'acteur a été retrouvé en caleçon, une aiguille dans le bras et des enveloppes cristal dont deux contenaient de l'héroïne, drogue qui a vraisemblablement coûté la vie à l'acteur. L'autopsie doit avoir lieu ce lundi et devrait permettre au médecin légiste de déterminer les causes précises de la mort de l'acteur. 

Deux de ces enveloppes se trouvaient sous le lit et cinq autres dans une poubelle. Sur ces emballages étaient écrit "Ace of Spades", ce qui, selon toutes vraisemblances est un variété d'héroïne qui avait disparu des rues de Brooklyn depuis 2008, rapporte le New York Post . Sur place, la police a également trouvé une cuillère carbonisée dans l'évier de la cuisine. 

Une attitude étrange à Sundance et des problèmes d'addiction

A la mi-janvier, l'acteur s'était rendu au festival de Sundance où certains témoins avaient trouvé l'acteur "pâteux et échevelé". Lors du festival, il avait même décliné certaines interviews avec des journalistes pour défendre son film "God's Pocket" où il joue aux côtés de John Slattery et Christina Hendricks. Ce jour-là, il avait envoyé ses agents avertir les journalistes qu'il n'était "pas prêt". Un peu plus tard dans la journée, il était apparu très détendu, selon les témoins. 

Hoffman avait confié ses problèmes de dépendance à la drogue en 2006. "C'était tout ça (drogue et alcool), tout ce sur quoi je pouvais mettre la main", avait-il déclaré dans l'émission "60 minutes" de CBS, affirmant qu'il avait réglé son problème d'addiction à 22 ans. Il avait ensuite rechuté, suivant une cure de désintoxication en mai dernier. Une cure qui ne l'a pas sauvé. L'acteur avait 46 ans. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter