Décès de Philippe "Zdar", membre du duo électro Cassius : les circonstances de sa mort dévoilées

People

DISPARITION - Philippe Cerboneschi, dit "Zdar", membre du duo Cassius, pionnier de la French Touch de l'électro, est mort accidentellement d'une chute d'un immeuble parisien mercredi soir, a annoncé son agent. Il avait 52 ans.

Le monde de la musique électronique est en deuil. L'artiste français Philippe Cerboneschi, appelé "Zdar", 52 ans, a perdu la vie mercredi 19 juin à Paris, a révélé son agent, Sébastien Farran, dans un communiqué transmis à l'AFP. "Il a fait une chute accidentelle, par la fenêtre d'un étage élevé d'un immeuble", a-t-il ajouté. Une enquête a été ouverte, confiée au commissariat du XVIIIe arrondissement.

"En rentrant chez moi, j’ai vu pompiers et Samu devant mon immeuble, situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris", raconte un voisin à LCI. "Dans la cour du bâtiment, une barrière et des pots de fleurs éclatés partout. Un homme était tombé du troisième étage par la fenêtre. J’ai appris pas un autre voisin qu'il s'agissait d’un membre de Cassius et qu'une fête des voisins était organisée dans l'immeuble. Il semble que l'homme se soit penché par la fenêtre pour saluer quelqu'un et que le garde-corps (la barrière, ndlr) ait lâché".

Depuis 1996, Philippe "Zdar" formait avec Hubert Blanc-Francard le duo Cassius, devenu incontournable sur la scène électronique française dès la parution de leur premier album "1999" sorti la même année, mêlant hip hop, house et funk. Ce vendredi 21 juin, ils s'apprêtaient à publier "Dreems", leur nouvel album studio, et à se produire à l'Olympia pour la Fête de la musique.

Voir aussi

Les deux musiciens s'étaient rencontrés quelques années plus tôt, quand "Zdar", qui travaillait déjà comme ingénieur du son, notamment pour Serge Gainsbourg, avait créé Motorbass, un premier duo avec Etienne de Crécy. Trois autres albums studio de Cassius suivront : "Au rêve" en 2002, "15 Again" qui marqua un virage vers le rock en 2006 avec le single "Toop Toop" et "Ibifornia" en 2016.

Acteur majeur de la French Touch, Philippe "Zdar" a aussi énormément collaboré avec des artistes divers, tels que les Beastie Boys, Phoenix, The Rapture, Cat Power, Chromeo, Tiga, M ou encore Franz Ferdinand. "Ses amis de son et de cœur se joignent à sa famille pour témoigner de leur infinie tristesse. Ce soir la musique a perdu un génie", indique son manager dans un communiqué.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs de ses proches ont réagi depuis l'annonce de sa mort. Aure Atika, son ex-compagne et mère de sa fille Angelica, a posté l'image d'un écran noir sur sa page Instagram, imitée par le groupe Phoenix et le chanteur Sinclair, frère de Hubert Blanc-Francard.

Étienne Daho a lui partagé une superbe photo en gros plan du visage de Philippe Zdar...

"Il incarnait ce qu’il y a de mieux dans la musique d’aujourd’hui, une imagination iconoclaste en même temps qu’une exigence sonore implacable. La famille de la musique a perdu un de ses très grands fils", a réagi auprès de l’AFP Jean-Michel Jarre. De son côté l'ancien ministre de la Culture Jack Lang a salué "son talent éclectique, sa folie acoustique et son époustouflante inventivité (...)  Le Tsar de la musique électro est parti."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter