PHOTOS – De Lionel Messi à M. Pokora, le blond platine n’a jamais été aussi tendance

People
MAGNIFAÏQUE – On ne sait pas si les hommes préfèrent les blondes mais le blond, oui. Ils sont nombreux à avoir fait un passage par la case coiffeur ces dernières semaines. Pas toujours avec le meilleur effet.

Un sursaut. Un petit choc. Et puis on se dit qu’après tout, ce ne sont pas nos cheveux. Depuis quelques semaines, il est partout. Ce blond platine un peu agressif à vue d’œil mais auquel on finit par s’habituer. "J’ai changé (de look) pour recommencer à zéro. Il y avait eu tout ce pataquès et d'autres choses, et je me suis dit qu'il fallait rompre avec tout ça", a déclaré Lionel Messi à la télévision argentine Telefé. Ce serait sa femme, Antonelle Roccuzzo, qui lui aurait suggéré de passer du côté plus clair de la force, selon l'AFP.

Se serait-il inspiré de M. Pokora ? Même barbe, même coupe, le chanteur français a fait ressortir le blond qui était en lui en avril. Un changement radical qui a séduit ses fans Instagram à la vue des milliers de commentaires saluant le "beau gosse", "trop beau" (ou "bo", tout dépend de son orthographe). Ce nouveau look pour une nouvelle vie était en fait annonciateur de son nouveau projet musical, un album de reprises de Claude François

Boulot aussi pour Daniel Craig qui a tout du taulard bad boy. Sur le tournage de Logan Lucky, dont la sortie est prévue pour l’an prochain, le futur ex-James Bond affiche une petite houpette très Tintin et de vilains tatouages sur les bras. Mais que dirait sa Majesté ? 

Avant eux, d’autres ont aussi cédé à la tendance du blond platine. Lors du dernier Festival de Cannes, Kristen Stewart a profité des photocalls et du tapis rouge pour étrenner son nouveau style. Idem pour Taylor Swift qui a surpris tout le monde en mai dernier en arrivant au gala du MET avec une couleur très éloignée de sa couleur naturelle. Depuis, la chanteuse country reconvertie dans la pop a visiblement suivi les traces de Diam’s. Elle non plus n’est plus "une blonde platine".

Si vous décidez de céder vous aussi aux appels du blond, attention à bien prendre soin de vos cheveux. Pour rappel, le combo décoloration/chlore de la piscine est toujours interdit, sous peine de sortir de l’eau avec les cheveux du Grinch. Demandez donc à Ryan Lochte. Avant d’avoir des démêlés avec la justice brésilienne, le champion olympique du 4x200 m à Rio a eu quelques soucis avec sa coloration qui a rapidement tourné au vert après quelques passages dans le bassin olympique cet été. On finira en citant une philosophe des années 80 bien connue. Si les hommes "fondent pour une décolorée en moins d'une seconde", "les brunes ne comptent pas pour des prunes". Ouf !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter