PHOTOS - Raphaël, le fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh, fait sa première apparition officielle

PHOTOS - Raphaël, le fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh, fait sa première apparition officielle
People

EN IMAGES - C'est une première et quelle première ! Voici le joli minois du petit Raphaël, le fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh. Il est apparu dans les bras de sa maman, au balcon du palais princier de Monaco.

1/5Il a les traits fins de sa maman et les yeux bleus de son papa. Voici le petit Raphael, le fils de Charlotte Casiraghi et de Gad Elmaleh. A l'occasion de la fête nationale monégasque, le petit garçon a fait sa première apparition au balcon du Palais princier.

Valery Hache AFP

2/5Une première apparition très remarquée, tant la maman et le papa protègent le petit bonhomme. Mais ce samedi, c'était une occasion particulière et le petit garçon est apparu avec ses cousins India et Sasha ainsi que les jumeaux du prince Albert, Jacques et Gabriella.

Valery Hache AFP

3/5Visiblement peu impressionné par la foule, le petit garçon était blotti dans les bras de sa maman, pendant que la foule saluait la famille princière.

Valery Hache AFP

4/5Toute de rouge vêtue dans un tailleur Chanel, Charlotte Casiraghi jetait des regards pleins de tendresse à son petit garçon qui semblait découvrir pour la première fois, la vue depuis le balcon du Palais.

Valery Hache AFP

5/5En parfait petit garçon modèle, avec le petit Sacha, le fils d'Andrea Casiraghi et Tatiana Santo Domingo, Raphael a lui aussi, tenu à saluer la foule, à sa façon : en brandissant un mini drapeau de la principauté. La relève est belle est bien assurée, du côté monégasque !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : 257 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent