Polémique : Netflix retire une affiche inappropriée du film français "Mignonnes"

Polémique : Netflix retire une affiche inappropriée du film français "Mignonnes"

PROBLÉMATIQUE - Netflix a présenté vendredi ses excuses après avoir été accusé par des internautes d'"hypersexualiser" des enfants dans un visuel utilisé pour promouvoir le film français "Mignonnes", que la plateforme diffuse en dehors de l'Hexagone.

La célèbre plateforme va devoir redoubler de vigilance lors de la promotion des films de son catalogue. Vivement interpellée par des internautes, Netflix a annoncé ce jeudi avoir retiré l'affiche controversée du film français Mignonnes, dans les salles françaises depuis mercredi 19 août et que la géant du streaming s'apprête à diffuser dans le monde, sous le titre Cuties, dès le 9 septembre prochain. 

Le visuel en question montrait les protagonistes, des pré-adolescentes, en tenues moulantes et dans des poses suggestives.

Un visuel bien différent de celui utilisé en ce moment même pour la sortie dans les salles en France, comme le note cet internaute, où l'on voit les mêmes jeunes filles se promener dans la rue en lançant des confettis. Et qui a valu au géant du streaming de se voir reprocher de promouvoir la pédophilie.

"Nous sommes profondément désolés pour le visuel inapproprié que nous avons utilisé pour Mignonne/Cuties", a fait savoir la plateforme sur les réseaux sociaux. "Ce n'était ni bien, ni représentatif de ce film français récompensé au festival de Sundance. Nous avons modifié l'affiche et la description" de l'oeuvre, a ajouté Netflix.

Lire aussi

Des internautes réclament la suppression du film de la plateforme

Pas de quoi calmer les réactions outrées des utilisateurs de la plateforme, certains internautes allant même jusqu'à juger le film sans l'avoir vu. La campagne de Netflix a engendré une pétition sur Change.org exhortant Netflix à supprimer le film de sa sélection. La pétition compte ce vendredi après-midi presque 300.000 signataires.  

Rappelons que Mignonnes, premier long-métrage de la réalisatrice Maïmouna Doucouré, dresse le portrait d'une petite parisienne de onze ans, tiraillée entre les règles d'une famille sénégalaise polygame et la tyrannie des réseaux sociaux, et qu'il a reçu un accueil laudatif de la presse. "Un cri d'alarme sur l'image de la féminité, la dictature du like, et la dureté des codes sociaux des préados" pour Femme Actuelle, "un conte moderne culotté et émouvant qu’interprètent avec conviction de jeunes amatrices parfaitement dirigées manifeste une empathie et un sens du détail qui participent beaucoup à sa réussite" selon Le JDD. Outre Sundance, Mignonnes a été primé à Berlin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.