Pour Damon Wayans, les victimes présumées de Bill Cosby sont "impossibles à violer"

People

VULGAIRE – Il voulait se faire remarquer ? C'est réussi ! En prenant la défense de Bill Cosby, accusé de viols par 35 femmes, l'acteur américain Damon Wayans, oublié par Hollywood ces dernières années, a retrouvé la une des médias américains. Pas sûr qu'il ait choisi la bonne méthode...

Damon Wayans, vous vous souvenez ? Star de la série "Ma famille d'abord", diffusée en France sur M6 durant les années 2000, le comédien américain peine à relancer sa carrière. Dans ces cas-là, rien de tel qu'une bonne petite polémique pour attirer l'attention. Vendredi dernier, il s'est donc illustré en réagissant, à sa manière, à l'affaire Bill Cosby, accusé de viol par 35 femmes qui ont posé cet été en une du New York Magazine. Si de nombreuses personnalités ont exprimé leur déception, voire leur dégoût vis-à-vis de la star du "Cosby Show", Damon Wayans a décidé d'aller à contre-courant. Et de mettre en doute les déclarations des victimes présumées.

"Si vous les écoutez bien, elles disent toutes 'eh bien la première fois...' Comment ça la première fois ?", a-t-il lancé sur les ondes de l'émission "The Breakfast Club", sur la station Power 105.1 "Salope, combien de fois est-ce que c'est arrivé ? Ecoutez ce qu'elles disent et regardez, certaines sont réellement impossibles à violer. Je les regarde et je me dis : 'je n'ai pas envie de ça. Casse-toi !". Le comédien aggrave encore son cas en lançant : "De quelle taille est son pénis pour qu'elles soient toutes amnésiques pendant 40 ans ?", en référence au silence de ces femmes pendant plusieurs décennies parfois. Classe.

"Il n'était pas docteur à l'époque !"

Damon Wayans, 55 ans, en profite même pour dispenser quelques conseils à son aîné. "Si j'étais lui, je divorcerais de ma femme, je lui donnerais tout mon argent, et puis j'irais faire une déposition", suggère-t-il, le plus sérieusement du monde. "J'allumerais l'un de ces cigares qui durent trois heures. Je prendrais un peu de vin et peut-être un Quaalude (la drogue que Bill Cosby aurait donné à certaines - ndlr) et je balancerais tout, parce que je ne pense pas qu'il était en train de les violer. Je pense qu'ils avaient une relation."

Face à la levée de bouclier provoquée par ses propos, Damon Wayans a réagi en affirmant qu'ils avaient été sortis de leur contexte. Mouuuuais. Sur Twitter, l'acteur a ainsi reposté un extrait de l'interview en question dans laquelle il dit : "Toute ma sympathie leur est dédiée. A toutes les femmes qui ont été violées par Bill Cosby, je suis désolé et j'espère que vous obtiendrez justice". Avant de se lâcher à nouveau : "Quant à vous autres sal****, du genre "Il m'a donné deux comprimés" : Il n'était pas docteur à l'époque !".

A LIRE AUSSI
>>
35 victimes présumées de Bill Cobsy posent en une du New York Magazine
>>
Quand Bill Cosby tentait d'acheter le silence de ses victimes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter