Pour des raisons de santé, le leader de Motörhead remplace le whisky par de la vodka

People
HIPS - Le leader de Motörhead n'est pas prêt à renoncer à l'alcool. Mais pour soigner son diabète, il a accepté de ne plus boire de whisky-coca. Pour lui, la vodka-orange, c'est bien meilleur pour la santé.

Lemmy Kilmister ne l'a jamais caché : son style de vie est loin d'être des plus sains. A l'âge de 69 ans, le leader de Motörhead a déjà eu plusieurs problèmes de santé qui ont forcé le groupe à annuler des concerts. Mais que ses fans se rassurent : il affirme au Guardian être "indestructible", et dit avoir trouvé la solution pour être en meilleure forme.

S'il estime ne pas pouvoir faire grand chose pour ses jambes "défoncées", à part marcher avec une canne lorsqu'il n'est pas sur scène, il a cependant accepté de fumer un peu moins - il serait passé à un paquet de cigarettes par semaine - et aurait laissé tomber ses habituels whisky-coca pour soigner son diabète.

Plus de whisky, mais…

Attention, cela ne signifie pas qu'il va arrêter l'alcool, loin de là. Il a simplement remplacé le whisky par un autre alcool : de la vodka, associée à du jus de fruit. "Je préfère le jus d'orange, donc le coca peut aller se faire voir ", a-t-il asséné. Pas sûr que son médecin ne valide la solution…

En tout cas, ces problèmes de santé ne risquent pas de le pousser à arrêter la musique : "Le groupe existera tant que je pourrai parcourir sans canne les quelques mètres qui séparent l’avant et l’arrière de la scène", assure-t-il.

A LIRE AUSSI >> Motorhead, les papys du metal

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter