Pour Keith Richards, "Sgt. Pepper" des Beatles est "un album pourri"

Pour Keith Richards, "Sgt. Pepper" des Beatles est "un album pourri"

SUR LE RING - Cinquante ans après l'une des plus célèbres rivalités de l'histoire du rock, Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones rallume les braises de cette concurrence que l'on pensait terminée. Dans une interview au magazine Esquire, il affirme que "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" des Beatles, est "un album pourri"

Les papys remontent sur le ring. Cinquante ans après l'une des plus célèbres rivalités de l'histoire du rock, Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones rallume les braises de cette concurrence que l'on pensait terminée.

Dans une interview au magazine Esquire , il affirme que "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" des Beatles (sorti en 1967), considéré par beaucoup comme un monument musical, est tout simplement "un album pourri". 

Pour lui, Les Beatles "se sont laissés emporter" alors qu'ils "sonnaient bien" quand ils restaient fidèles à leur son originel, a jugé Richards, dans cet entretien."Et pourquoi pas? Si t'es les Beatles dans les années 1960, forcément tu te laisses emporter, tu oublies ce que tu souhaitais faire" à l'origine.

"Sgt. Pepper"? "Il y a des gens qui pensent que c'est un album de génie mais, pour moi, c'est un album pourri, un peu comme "Satanic Majesties", dit-il en faisant référence à "Their Satanic Majesties Request", un album psychédélique que les Stones ont sorti juste après l'album des Beatles et dont Richards avait déjà dit que, de toute l'oeuvre des Stones, c'est cet album dont il était le moins fier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Joe Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains "d'ici fin mai"

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : AstraZeneca, itinéraire d'un vaccin décrié finalement réhabilité

Lire et commenter