Pour le pédopsychiatre Stéphane Clerget, "Justin Bieber traverse une crise existentielle"

Pour le pédopsychiatre Stéphane Clerget, "Justin Bieber traverse une crise existentielle"

DirectLCI
INTERVIEW - Ces derniers mois, Justin Bieber a enchainé les écarts de conduite comme les concerts à un rythme effréné. Pas un mois sans que la star ne défraie la chronique. Si beaucoup y voit le reflet de la crise d'adolescence d'un jeune adulte à qui la vie a tout donné, pour Stéphane Clerget, pédopsychiatre, la situation est plus grave : ces frasques sont le reflet d'un profond mal-être.

Au regard des "bêtises" de Justin Bieber ces derniers mois , peut-on parler d'une crise d'adolescence tardive ?
Dans le cas de Justin Bieber, ce n'est pas une crise d'adolescence mais plutôt une "crise de maturité". Il traverse une période de crise existentielle qui se traduit par un état dépressif consécutif à une crise identitaire : il ne sait pas quoi faire d'autre. Ces frasques sont le reflet de son mal-être.

Y a-t-il une part de responsabilité des parents qui l'aurait programmé à devenir star ?
Dans son cas, ce n'est de la responsabilité de personne. Contrairement à Britney Spears qui était le reflet des désirs de carrière de sa mère, Justin Bieber est dans une dynamique différente. Il a été découvert par un agent suite à des vidéos qu'il postait lui-même sur YouTube. Il s'agissait d'une démarche plus personnelle. Il n'a pas le sentiment d'avoir été instrumentalisé par sa mère ni d'avoir de comptes à régler avec ses parents : il a suivi son propre désir de carrière dans la chanson.

Comment lui faire prendre conscience de la gravité de ses actes ?
Justin Bieber commence à prendre conscience qu'il ne va pas bien. Il prend des médicaments et fume de la marijuana pour se calmer. Son entourage le pousse à continuer mais lui a besoin de devenir quelqu'un d'autre, de s'accomplir dans autre chose que la musique. Il est sans doute en perte de désir. Il doit sentir qu'il n'a plus la flamme et lorsqu'il parle de retraite , il est sincère : il a besoin d'une pause, de faire autre chose.

"Il a conscience que ce qu'il fait est mal"

Est-ce inéluctable que les enfants stars pètent les plombs ?
Oui et non. Les garçons semblent moins souffrir que les filles de ces passages à vide. Cette crise arrive toujours au même âge. Chez ces enfants, les crises sont la traduction d'un besoin de se reprendre en main lorsqu'ils ont été "objetisés". Ils ont été des marionnettes, ils veulent rompre avec ça et ressentent le besoin de passer à autre chose.

Avec la célébrité, a t-on la sensation d'être au-dessus des lois ?
Dans le cas de Justin Bieber, non, puisqu'il fait ces bêtises de manière différée. Il a été bien élevé par sa mère. Il a conscience que ce qu'il fait est mal.

Est-ce que les frasques de Justin Bieber peuvent être prises au premier degré par ses fans comme un exemple à suivre ?
Oui, tout à fait. D'ailleurs, ses fans ne se préoccupent pas de son état de santé. Ils interprètent ces incartades comme une crise d'adolescente tardive.

Que devrait-il faire pour s'en sortir ?
Une psychothérapie pour l'aider à prendre du recul sur sa vie, sa carrière. Est-ce qu'elle correspond à ses rêves, et à ce qu'il veut faire maintenant ? Il a besoin de trouver un nouveau sens a sa vie. Il faut qu'il se repose également et fasse le point sur ce qu'il a fait, jusqu'à maintenant. Il a sans doute besoin de nouveaux défis. S'il fait une pause maintenant, ce ne sera pas un échec puisqu'il est au sommet.

"Guide de l'ado à l'usage des parents", du Docteur Stéphane Clerget, éditions Livre de poche, 6,60 euros.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter