Pour Madonna, avec Donald Trump, "on ne peut pas tomber plus bas"

People
DirectLCI
RÉVOLUTION - Madonna n'a pas fini de clamer son opposition à Donald Trump. Dans un discours prononcé au Musée de Brooklyn à Washington, elle a estimé que les Etats-Unis ne pouvaient pas tomber plus bas, mais ils peuvent remonter la pente. Avant de faire une apparition surprise à la "Marche des femmes" ce samedi.

Quelques heures avant que Donald Trump ne prenne ses quartiers à la Maison Blanche vendredi, Madonna s’est rendue à un rassemblement organisé par l’artiste Marilyn Minter au Musée de Brooklyn à Washington, jeudi 19 janvier, pour prononcer un discours enflammé à l’encontre du nouveau président des Etats-Unis. Militante affirmée, soutien affiché d’Hillary Clinton, la chanteuse n’a jamais caché son aversion pour le magnat américain. 


Lors du rassemblement au Musée de Brooklyn, la chanteuse est montée à la tribune, vêtue d’un t-shirt affichant le mot "féministe" pour dire tout le bien qu’elle pense du nouveau président. "La plus qualifiée des candidates a été battue par le moins qualifié de tous les candidats qui se sont jamais présentés, tout ça à cause de la misogynie", a-t-elle déclaré. 

En vidéo

Quand Madonna dit aux détracteurs de la Women's March "d'aller se faire foutre"

Etes-vous prêts à secouer le monde ? Bienvenue dans la révolution de l'amourMadonna

Horrifiée par cette élection, elle estime que si Donald Trump a été élu c’est pour une raison : "pour nous montrer à quel point nous sommes devenus paresseux, désunis et avachis. Nous avons pris notre liberté et nos droits  pour acquis". Elle ajoute : "J'ai l'impression que le peuple a oublié ce qu'il était inscrit dans notre Constitution".  


Madonna tente tout de même de positiver. La chanteuse de 58 ans estime que le 45ème président des Etats-Unis "nous rend un grand service car on ne peut pas tomber plus bas. On ne peut que remonter la pente". Elle interroge :"Qu'allons-nous faire maintenant ? Nous avons deux choix, la destruction ou la création. J'opte pour  la création". 


Samedi 21 janvier, l’interprète de "Material Girl" a continué son combat en participant à la Women’s March organisée à Washington pour défendre le droit des femmes, tout comme de nombreuses stars américaines. Comme Scarlett Johansson, elle est montée sur l'estrade pour prononcer quelques mots adressés aux manifestants. "Etes-vous prêts à secouer le monde ? Bienvenue dans la révolution de l'amour !", s'est-elle exclamée avant de chanter deux titres. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter