Pour Pamela Anderson, le mouvement #MeToo est "un peu too much"

Pour Pamela Anderson, le mouvement #MeToo est "un peu too much"

À CONTRE-COURANT – Invitée dans l'émission australienne "60 Minutes", la comédienne a émis des réserves sur le mouvement #Me Too. Elle estime qu'il paralyse les hommes.

Elle va en énerver plus d'une. Après Catherine Deneuve notamment - l'actrice avait signé avec une centaine de femmes une tribune affirmant le rejet du "puritanisme" et d'un féminisme qui exprimerait une "haine des hommes" -, Pamela Anderson critique à son tour le mouvement #Me Too.

"Je pense que ce féminisme va trop loin. Je suis féministe, mais je pense que cette troisième vague de féminisme est ennuyeuse", a expliqué la candidate de "Danse avec les stars" dans l’émission australienne "60 Minutes". "Je pense que ça paralyse les hommes. Ce mouvement #MeToo est un peu too much pour moi".

Toute l'info sur

Danse avec les stars 2018

Ma mère m’a toujours appris à ne pas suivre un étranger à l’hôtel.- Pamela Anderson

Consciente que ses propos ne vont pas plaire à tout le monde, l'ancienne héroïne d'"Alerte à Malibu" est également revenue sur l’affaire Weinstein,  le célèbre producteur américain accusé par plusieurs femmes de viols, d'agressions sexuelles et de harcèlement. "Je suis désolée, et je vais probablement me faire tuer pour avoir dit ça… Mais ma mère m’a toujours appris à ne pas suivre un étranger à l’hôtel", a lancé la comédienne de 51 ans.

Lire aussi

"Si quelqu'un ouvre la porte dans une robe de chambre et qu'il s'agit en principe d'un rendez-vous professionnel, peut-être que je devrais en fait aller voir quelqu'un d'autre", a-t-elle poursuivi. "Je pense que c'est du bon sens. Ou alors, si vous entrez dans la pièce, décrochez le boulot ! Je suis Canadienne, je dis ce que je pense. Je suis désolée, je ne suis pas politiquement correcte".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 6000 personnes toujours en réanimation

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter