Pourquoi Sylvain Mirouf a-t-il disparu des écrans de télé ?

Pourquoi Sylvain Mirouf a-t-il disparu des écrans de télé ?

People
DirectLCI
RETOUR - Depuis plus de quinze ans, Sylvain Mirouf a disparu des écrans. Le magicien star des années 90 est désormais un papa comblé et très heureux avec pas mal de projets dont un show.

Dans les années 90, le magicien star des plateaux de télé, c'était lui. Bien avant Kamel le Magicien, il y avait Sylvain Mirouf. Chez Michel Drucker, il mettait des paillettes dans les yeux des invités avec des tours de passe-passe et, quasiment du jour au lendemain, il a disparu des écrans de télé, au beau milieu des années 2000. Que s'est-il passé ? Fréquence ESJ l'a retrouvé il y a quelques semaines. 


Le magicien aux doigts d'or avait deux bonnes raisons de s'éloigner du star-system : sa famille et l'envie de faire autre chose que de la télévision, un environnement ne lui convenait plus vraiment. Et puis l'année 1998 a failli lui être fatale. Une bonne raison de faire le point. 

"Je n'aime pas ce qu'est devenue la télévision"

Depuis son plus jeune âge, Sylvain Mirouf voulait fonder une famille. Mais c'est la naissance de sa fille, il y a une dizaine d'années, qui a été un déclic : il ne souhaitait pas l'élever sous les projecteurs. "Je voulais qu'elle grandisse normalement, dit-il. Quand j’ai eu ce petit bout d’chou, ça m’a posé un cas de conscience. Je voulais pouvoir sortir dans la rue sans être enquiquiné tous les 50 mètres." Pour faire bonne mesure, la petite fille "porte aussi le nom de sa mère, pour être tranquille", confie le magicien. 


Bref, la télé n'est pas un univers dans lequel Sylvain Mirouf se voyait évoluer avec la naissance de son bout'chou. D'autant que son évolution et toutes les nouvelles émissions apparues avec l'avènement de téléréalité et des talent shows ne lui plaisent guère. "Je n'aime pas ce qu'est devenue la télévision. On propulse des artistes qui n'aiment pas les gens. Or, un artiste doit aimer les autres. L'argent et la célébrité ne devraient être que des conséquences du succès, pas un but en soit", dit-il. 

"Le rire est important dans la magie"

Une référence directe à la téléréalité et aux divers shows basés sur les talents. "N’im­porte quel boucher-char­cu­tier-volailler-tripier peut aller dans une boutique de farces et attrapes, ache­ter trois tours et se dire magi­cien [...]. Quand j’ai commencé à voir des gens qui copiaient mon travail, j’ai trouvé ça un peu conster­nant", raconte-t-il. 


Aujourd'hui, il prépare un nouveau show "novateur" avec de "nouvelles technologies" et se dit très heureux de remonter sur scène : "J'adore le contact humain, et faire rire. J'ai un coté clown. Le rire est important dans la magie. Les spectateurs qui se font avoir par un tour doivent comprendre qu'on ne se moque pas d'eux". 

En vidéo

La Minute du Professeur du 03/10/2016 : Le Tour de magie du Professeur

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter