Pourquoi Paula Patton a quitté Robin Thicke après le succès de "Blurred Lines"

Pourquoi Paula Patton a quitté Robin Thicke après le succès de "Blurred Lines"

JUSTICE - Selon le procès verbal d'audition de la plainte déposée par Robin Thicke, T.I et Pharrell au sujet de l'accusation de plagiat dont ils avaient été la cible en 2013, il apparait que Robin Thicke était sous l'emprise du Vicodin, un très puissant analgésique et de l'alcool, lorsqu'ils ont créé ce morceau. Une addiction qui lui a coûté son mariage avec Paula Patton.

Une défense pas ordinaire. Pour répondre des accusations de plagiat dont il avait fait l'objet en 2013, par la famille de Marvin Gaye, le chanteur de r'n'b a expliqué qu'il n'avait pas pu plagier le morceau "Got to give it up", car il était sous l'emprise de l'alcool et de la drogue. Et c'est également pour cette raison que Paula Patton, sa femme, l'a quittée.

Dans ce témoignage obtenu par Hollywood Reporter , il apparait que Robin Thicke était tellement "stone" qu'il n'avait pu être impliqué dans le processus créatif du morceau devenu l'un des plus grands tubes de l'année 2013. Et pour appuyer ses dires, Robin Thicke explique "la réalité c'est que Pharrell avait le rythme et qu'il a écrit presque chaque partie de la chanson". "J'étais juste chanceux d'avoir été là au bon moment", a reconnu Robin Thicke.

Paula Patton l'a quitté à cause de ses addictions à la drogue et à l'alcool

Pourtant, dans une précédente interview accordée au magazine GQ, le chanteur de r'n'b donnait une toute autre version, plus romancée, celle-ci, de l'inspiration de "Blurred Lines". "Pharrell et moi étions dans le studio et je lui ai dit que l'un de mes chansons préférées de tous les temps était de Marvin Gaye 'Got to Give it Up'. Je me suis dit, 'M**** nous devrions faire quelque chose comme ça, quelque chose avec ce groove", confiait-il à GQ.

Aujourd'hui, Thicke reconnait que non seulement, la version accordée en interview est fausse mais qu'il donnait des interview sous l'effet de l'alcool et de la drogue. "Chaque jour, je me réveillais et prenais un Vicodin pour commencer la journée et puis je remplissait une bouteille d'eau avec de la vodka et je buvais durant mes interviews", a t-il reconnu. "Lorsque j'ai raconté la vérité à ma femme, elle m'a quitté", confie Robin Thicke. Finalement, les "Blurred Lines" n'étaient sans doute pas celle que l'on croyait !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le cap des 10.000 personnes hospitalisées se rapproche, 1749 patients en soins critiques

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.