"Pourquoi toi ?" : l'hommage poignant d'Angelica, la fille de Philippe "Zdar", à son père décédé

People
TRISTESSE – Philippe Cerboneschi, alias Zdar du groupe électro Cassius, est mort accidentellement la semaine dernière à l’âge de 52 ans. Sa fille, née de sa relation avec Aure Atika, lui a rendu un vibrant hommage.

"L’homme de ma vie pour toujours". C'est par ces mots qu'Angelica, la fille de Philippe Zdar, a réagi à la mort de son père, dans une story publiée le lendemain de sa disparition sur son compte Instagram. Sur le cliché, on peut voir la jeune fille dans les bras de son père quand elle était bébé. Agé de 52 ans, le musicien et membre du groupe élécto Cassius est décédé mercredi 19 juin après une chute accidentelle du troisième étage d'un immeuble. 


De nombreuses personnalités ont rendu hommage au compositeur, qui était également père de trois enfants : Angelica, 17 ans, née de sa relation avec la comédienne Aure Atika, James, 9 ans, et Pénélope, 5 ans, fruits de son union avec Dyane de Sérigny, la créatrice de la marque de prêt-à-porter Miko Miko. Elle aussi a tenu à saluer la mémoire de l'homme de sa vie le jour de la Fête de la Musique en postant des clichés de leur famille dans une story Instagram.

Angélica a ensuite posté un long message dans lequel elle rend un vibrant hommage à son père. "Cher papa, les mots ne seront jamais suffisants pour pouvoir tout exprimer. Les gestes non plus, malheureusement. Rien n’arrivera à me faire sortir tout ce que j’ai sur le cœur, si ce n’est que ta présence physique, tes blagues, ton rire, ta philosophie, ta musique, tes câlins, tes “je t’aime”, tes encouragements, ta voix, tout simplement toi. Je ne réalise pas encore entièrement, c’était si brutal et inattendu...", écrit la jeune fille en légende d'une photo de son père, souriant.

"Pourquoi toi, pourquoi comme ça, si violemment, pourquoi maintenant ? Le meilleur des papas, souriant et encourageant (mais pas pour les devoirs ahah), blagueur et philosophe. Les meilleurs câlins de ma vie. Les meilleurs dîners en tête à tête. Les meilleures pâtes. Les meilleures vacances. Les meilleurs “bonne nuit” ou “buona notte amore” quand j’étais petite, les meilleures histoires que tu me racontais", poursuit Angelica se remémorant également les retards à l'école et les petits mots qu'elle retrouvait le matin. 


"Je ne peux te souhaiter que de ne plus souffrir après l’accident, de veiller sur nous comme tu l’as toujours fait, de retrouver ton papa (pour rattraper le temps perdu !), de rester là-haut tranquillement et de bien te reposer car tu en as besoin. (…) Je t’aime mon petit papa, n’en doute jamais. Tu me manques terriblement et je donnerais tout ce que j’ai pour une dernière heure à tes côtés. Ta fille (la grande)", conclut-elle. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter