Privé de sa 3ème étoile, le chef Marc Veyrat attaque le guide Michelin en justice

People

RIPOSTE - Le chef Marc Veyrat a saisi ce lundi la justice contre le guide Michelin suite au retrait de sa 3ème étoile début 2019. D'après son avocat, le célèbre cuisinier est déterminé à connaître "les raisons exactes du déclassement" de son restaurant "La Maison des bois" par le célèbre guide.

"J’ai été déshonoré par la décision du Guide Michelin", estime le chef savoyard dans une entrevue accordée à franceinfo. Le célèbre chef Marc Veyrat a décidé de poursuivre en justice le Guide Michelin pour connaître "les raisons exactes du déclassement" de son restaurant La Maison des Bois, auquel avait été retirée en janvier sa troisième étoile, a fait savoir son avocat ce lundi.

Dans sa 110e édition, publiée début 2019, le célèbre guide avait retiré cette étoile, obtenue un an plus tôt, au chef savoyard, "sans aucune notification ou alerte préalable", fait valoir son conseil Emmanuel Ravanas. "Une offense profonde" pour Marc Veyrat, qui a dans la foulée était victime d'une dépression. 

Lire aussi

Du cheddar à l'origine du déclassement ?

"Depuis des décennies, Marc Veyrat est habitué à ce que sa cuisine soit notée, évaluée, comparée et il sait bien que l'on n'est pas propriétaire à vie de ses étoiles (...) Il assume tout, pourvu que la critique soit rigoureuse" poursuit son avocat dans un communiqué.

L'origine de la discorde semble être lié à une histoire de cheddar qui aurait été servi par Marc Veyrat dans sa cuisine de Haute-Savoie. Une insulte pour celui qui "depuis ses débuts travaille passionnément avec des produits savoyards" a insisté le conseil.

Jusqu'ici, le règlement à l'amiable de ce litige gastronomique n'aurait pas abouti. Les "réponses approximatives" reçues de la part du guide Michelin pour justifier cette décision qui touche "tant à titre personnel que professionnel" le chef étoilé l'ont poussées à attaquer en justice le monument de l'évaluation gastronomique française.

Nous comprenons la déception de Monsieur Veyrat dont nul ne conteste le talent"- Le guide Michelin

Du côté du guide, on prend acte de la procédure judiciaire tout en déplorant les "accusations" portées par le chef.

"Nous comprenons la déception de Monsieur Veyrat dont nul ne conteste le talent même si nous regrettons sa persévérance déraisonnable à accuser et à communiquer bruyamment. Nous voulons rappeler que notre premier devoir consiste à informer les consommateurs ce qui nous a amenés à revoir notre recommandation. Nous allons étudier ses demandes avec attention et y répondre sereinement" s'est justifié le guide Michelin.

Une page se tourne dans la gastronomie française entre le renommé chef représentant de la cuisine de montagne et l'illustre guide Michelin. La procédure judiciaire d'urgence est planifiée le 27 novembre devant le TGI de Nanterre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter