Quand Beyoncé chante un scandale d'Etat concernant Monica Lewinsky

Quand Beyoncé chante un scandale d'Etat concernant Monica Lewinsky

People
DirectLCI
ÇA ALORS - Alors que la rumeur court au sujet d'une liaison supposée entre Beyoncé et Barack Obama, on se souvient que l'artiste faisait une référence à l'affaire Monica Lewinsky, dans sa chanson "Partition", issue de son dernier album.

Elle court, elle court, la rumeur . La rumeur de la Maison-Blanche. Tout Internet bruisse d'une liaison entre Barack Obama et Beyoncé qui, selon Pascal Rostain, devrait être révélée dans Le Washington Post. Une rumeur qui arrive peu de temps après les insistantes rumeurs au sujet d'un divorce du couple Obama.

Mais avant que le Washington Post ne révèle ses brûlantes informations qui relègueraient la liaison entre Julie Gayet et François Hollande au rang de vieille histoire, on se souvient tout de même que Beyoncé faisait référence à au scandale d'Etat "l'affaire Monica Lewinsky" en 1995. Une "affaire" de liaison entre le président Bill Clinton et une employée de la Maison-Blanche.

"Il a Monica Lewinsky-é sur ma robe"

Dans son titre, Partition, Beyoncé chante : "He popped all my buttons, and he ripped my blouse. He Monica Lewinsky-ed all on my gown" qui se traduit par "Il a déboutonné ma chemise et a Monica Lewinsky-é sur ma robe". Au regard des possibles révélations, cette chanson prend un sens un peu différent. 

La chanteuse Beyoncé, mariée au rappeur Jay-Z depuis 2008 et maman d'une petite fille Blue Ivy, née en 2013, a soutenu le président américain depuis l'annonce de sa candidature à la Maison Blanche, en 2008. Barack Obama a épousé Michelle en 1992. Ils ont deux filles, Sasha et Malia. Toutes deux, fans de Beyoncé. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter