Quand Bill Cosby tentait d'acheter le silence de ses victimes...

People

RÉVÉLATIONS - Dans de nouveaux extraits d'une déposition effectuée en 2005, Bill Cosby explique comment il a proposé de l'argent à plusieurs jeunes femmes qui l'accusaient de viol.

Il ne peut plus nier. Début juillet, la justice américaine rendait publics des extraits d'une déposition effectuée le 29 septembre 2005 par Bill Cosby, entendu sous serment suite aux accusations de viol d'Andrea Constand, une employée de l'université de Temple, dont la star était membre du conseil d'administration après y avoir étudié. La vedette du Cosby Show y admettait notamment avoir donné du Quaalude, un sédatif et hypnotique, à au moins une jeune femme, en 1976.

Le New York Times, qui s'est procuré l'intégralité de la déposition, en dévoile de nouveaux extraits. Dans l'un d'eux, Bill Cosby explique sa façon d'approcher les femmes. "Je crois que je suis plutôt doué pour lire dans l'esprit des gens et comprendre leurs émotions dans ce genre de situations romantiques sexuelles, quelle que soit la manière dont vous voulez les appeler", raconte-t-il.

"Parle-lui de l'orgasme"

Plus loin, il avoue avoir proposé de financer les études d'Andrea Constand afin que la jeune femme et sa mère ne parlent pas aux médias. S'il nie l'avoir violée, il admet lui avoir donné un comprimé et demi de Benadryl, un antiallergique, avant de l'embrasser et d'avoir un rapport sexuel avec elle. "Parle-lui de l'orgasme", aurait suggéré l'acteur à l'étudiante, afin de convaincre sa mère que leurs rapports étaient “consentants”.

Dans le même témoignage, Bill Cosby, confie avoir toujours caché son comportement à son épouse. Et avoir donné de l'argent à son agent afin que cette dernière "reste dans le noir". Il y a quelques jours, Camille Cosby serait devenue folle de rage en découvrant le contenu de la déposition, révèle le New York Post.

"Elle n'imagine pas que Bill a drogué ses femmes et a eu des relations sexuelles avec elles, sans leur consentement, rapporte une source proche à propos de celle qui gère depuis toujours la carrière de son compagnon. Elle est fière, digne et têtue. Plus les gens attaquent Bill, plus elle perçoit cela comme un affront à son travail."

À LIRE AUSSI
>> Quand Bill Cosby reconnaissait avoir drogué une femme

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter