Que reste-t-il de la fortune d'Harvey Weinstein ?

COULISSES - Présenté ce vendredi à la justice, Harvey Weinstein est un homme seul… et sans domicile fixe ? Depuis le début de l’affaire, le producteur déchu a en effet été contraint de se séparer de son impressionnant patrimoine immobilier pour payer ses avocats. Et financer son prochain divorce.

Avant l’affaire qui a entraîné sa chute, la fortune d’Harvey Weinstein était estimée entre 240 et 300 millions de dollars. Difficile de savoir, aujourd’hui, ce qu’il en reste. Elle doit d’abord permettre d’éponger ses frais d’avocats, forcément élevés. Rappelons que le plus célèbre d’entre eux, Benjamin Brafman, aurait touché entre 500.000 et 1 million de dollars pour défendre Dominique Strauss-Kahn, en 2011.

Et puis il y a son retentissant divorce, pas encore finalisé. Avec son épouse, la créatrice de mode britannique Georgina Chapman, le producteur avait signé en 2007 un contrat prénuptial qui pourrait le contraindre à verser 12 millions de dollars, puis 400.000 dollars de pension alimentaire par an. L'accord devrait être finalisé dans les prochaines semaines.

Il a vendu la maison de sa mère

Pour financer ces dépenses "imprévues", Harvey Weinstein s’est rapidement tourné vers son patrimoine immobilier. Dès l’automne, il vendait sa maison de Westport, dans le Connecticut, pour 1,65 millions de dollars. Une demeure occupée jusqu’à sa mort en novembre 2016 par sa mère Miriam. Il s’est ensuite séparé de sa splendide demeure des Hamptons – plus de 9000 m2 - vendue pour 10 millions de dollars. En février dernier, toujours à Westport, c’est une autre propriété en bord de mer dont il se séparait pour 16 millions de dollars.


Le même mois, il vendait d’une maison dans le quartier de West Village, à New York, pour la bagatelle de 25 millions de dollars. Mi-avril, enfin, il se délestait de sa propriété de West Hollywood, un cottage datant des années 1920, pour une somme estimée à 1,8 million de dollars. Occupée par l’un de ses enfants aînés, il l’avait mise en location 7945 dollars par mois dès la publication des premières révélations à son encontre.

En vidéo

Tout comprendre au début de l'affaire Weinstein

Pour renflouer les caisses, Harvey Weinstein ne pourra évidemment pas compter sur ses activités professionnelles. Le 19 mars dernier, The Weinstein Company, la société qu’il avait fondée avec son frère Bob, a déposé le bilan, ses dettes s’élevant entre 500 millions et un milliard de dollars. Après le retrait d’un premier groupe d’investisseurs, effrayés par un tel passif, un accord de reprise incluant une partie des actifs et des employés du studio a été trouvé avec la société Lantern Capital. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter