Qui est James Franco, le héros de "L'interview qui tue" ?

Qui est James Franco, le héros de "L'interview qui tue" ?

PORTRAIT - Artiste polymorphe, James Franco est tout à la fois. Égérie de marques, acteur, photographe, plasticien, peintre, et plus surprenant... pilote d'avion. Alors que "L'interview qui tue" débarque en France, ce mercredi, voici quelques petites choses à savoir sur l'acteur.

Ses amis l'appellent Ted ou Teddy
Tout le monde le connait sous le nom de "James", son prénom. Son second prénom est "Edward", et du coup, ses amis, adeptes des surnoms comme beaucoup d'américains, préfèrent l'appeler "Ted" ou "Teddy".

Il a une licence de pilote d'avion
Il pensait sans doute à une reconversion, lorsqu'il a tourné le film "Flyboys" avec Jean Reno en 2006. Dans ce long-métrage, l'acteur incarne Blaine Rawlings, un pilote américain qui intègre l'aviation militaire française durant la Première guerre mondiale. Pour coller au mieux à son personnage, James Franco a donc pris des leçons de pilotage et après trois mois de pratique intensive, il a obtenu sa licence.

A LIRE AUSSI >> "L'interview qui tue" : beaucoup de bruit pour rien ?

Un de ses tableaux trône dans le salon de Sharon Stone
Si on le connait pour ses talents d'acteur, James Franco ne se cantonne pourtant pas à ce seul métier. Son truc à lui, c'est l'art sous toutes ces formes : photo, plastique, peinture... D'ailleurs, il peint et nombreuses de ses toiles ont été exposées . Parmi ses clients célèbres ? Sharon Stone, ni plus ni moins. L'actrice a acheté une toile de Franco et l'a exposée chez elle.

"Peace"
En général, lorsque vous signez vos courriels, vous signez, comme tout le monde, d'un "bisous" pour votre famille, d'un "A+" pour les copains voire d'un "Bien à vous" pour les relations professionnelles. James Franco lui, signe toujours ses messages d'un simple et très efficace "Peace", qui signifie "Paix".

Détournement de mineure ou acteur en promo ?
L'année dernière, James Franco s'était retrouvé sous le feu des critiques après la mise en ligne d'une discussion entre lui et une jeune femme, mineure . Lucy, une adolescente écossaise, l’accusait de l’avoir draguée par textos. Une bronca internationale plus tard, l'acteur s'est excusé plateau d'une émission de télévision, "Live with Kelly & Michael". "Je suis très gêné. Je crois que je suis simplement un exemple de la façon dont les réseaux sociaux peuvent vous piéger. C'est une façon pour les gens de se rencontrer mais ce que j'ai appris, c'est qu'on ne sait pas qui est de l'autre côté, on ne sait pas à qui l'on parle, je me suis trompé et j'ai appris la leçon". Une erreur de jugement, donc.

ET AUSSI >> 5 choses à savoir sur Seth Rogen, le créateur de L'interview qui tue !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

EN DIRECT - Covid-19 : 8 cas de variant Omicron détectés ce jeudi en France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.