Qui est Judy Smith, la vraie Olivia Pope qui va conseiller Angelina Jolie ?

Qui est Judy Smith, la vraie Olivia Pope qui va conseiller Angelina Jolie ?
People

Toute L'info sur

Le divorce de Brangelina

BADASS – Son destin et sa poigne sont tellement puissants que Shonda Rhimes a fait de sa vie une série. Dans "Scandal", c’est Kerry Washington qui prête ses traits à cette spécialiste de la gestion de crise. La prochaine qu’elle aura à appréhender ? Le divorce des Brangelina, rien que ça. Portrait d’une femme pas comme les autres.

Elle est pour l’instant invitée aux tables des négociations en tant que "conseil", pour Angelina Jolie, dans le dossier déjà épineux de son divorce avec Brad Pitt. Elle, c’est Judy Smith. Son nom ne vous dit sans doute rien mais vous connaissez son parcours, si impressionnant qu’il a inspiré Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy) pour créer sa série Scandal. Olivia Pope, l’avocate spécialiste de la gestion de crise incarnée par Kerry Washington depuis 2012, c’est elle. Même détermination, mêmes clients fortunés, même garde-robe – dont le reconnaissable grand manteau blanc. La seule différence ? Judy Smith, mariée et mère de deux enfants l’affirme : elle n’a jamais eu de liaison avec le président.

En 2013, elle définissait son succès comme "le résultat d’un dur travail constant et d’une concentration issus de son enfance dans le nord-est de Washington DC", d’où est originaire sa famille. Diplômée de la Boston Université et de la fac de droit de sa ville de DC, elle a fondé sa propre société de conseils, Smith & Company, l’une des plus réputées outre-Atlantique. "Judy et sa société ont l’habitude de s’occuper de problèmes qui ont malheureusement trop attiré l’attention du public et elle sait comment amener à des solutions rapides et discrètes", explique une source proche d’Angelina Jolie au magazine People.

Elle a épaulé Monica Lewinsky

La liste des célébrités ayant reçu l’aide précieuse de celle que l’on appelle la "fixer", "celle qui règle les problèmes", est longue. Très longue. Alors qu’elle est attachée de presse du président George H.W. Bush en 1991, elle est chargée de limiter l’impact médiatique de l’affaire Clarence Thomas – un jugé nommé à la Cour suprême et accusé de harcèlement sexuel par une ancienne collaboratrice. En 1998, c’est elle qui coache Monica Lewinsky lors du Clinton Gate. Elle a également défendu BP lors du scandale de la marée noire dans le Golfe du Mexique, aidé l'acteur Wesley Snipes à régler ses problèmes avec le fisc, s'est occupée de la com' de Kobe Bryant lorsqu'il a été accusé d'agression sexuelle et de celle du joueur de NFL Michael Vick quand il a été empêtré dans une enquête pour des combats de chiens. 

Judy Smith a également assuré le service après-piratage de Sony lorsque leurs milliers de mails ont été rendus publics. Un CV impressionnant qui s'ajoute à celui tout aussi imposant de Laura Wasser, l'avocate spécialiste du divorce à Hollywood également embauchée par Angelina Jolie. Elles feront face à un autre ténor du barreau, Lance Spiegel, qui plaidera la cause de Brad Pitt. Ce n'est pas la répartition de leurs biens - estimés à 555 millions de dollars - qui devrait poser problème mais bien la délicate question de la garde de leurs six enfants. L'actrice a demandé une garde exclusive tandis que l'acteur souhaite une garde conjointe. Les échanges d'amabilité ne font que commencer.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent