Rien ne va plus pour R. Kelly, maintenant lâché par sa maison de disques

Rien ne va plus pour R. Kelly, maintenant lâché par sa maison de disques
People

RUPTURE – Les dirigeants de Sony Music ont décidé de mettre fin au contrat qui lie la firme au chanteur R. Kelly, sur lequel pèsent de lourdes accusations, révèle Billboard ce vendredi.

Voilà maintenant seize ans, depuis 2002 et une affaire l’accusant d’avoir filmé des actes sexuels scabreux entre lui et une jeune fille de 14 ans (pour laquelle il a été acquitté en 2008), que la carrière de chanteur de R. Kelly a pris du plomb dans l’aile. Mais les choses se sont bien plus sérieusement corsées début janvier, avec la diffusion du documentaire Surviving R. Kelly, dans lequel plusieurs femmes l’accusent encore d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineures de moins de 16 ans, et qui a conduit plusieurs procureurs à ouvrir de nouvelles procédures judiciaires. Ultime conséquence : Billboard révèle ce vendredi que sa maison de disques, Sony Music, a mis un terme à leur collaboration.

Lire aussi

L’étau se resserre donc autour de R. Kelly, qui prépare actuellement un nouvel album et continue de démentir toutes les accusations à son encontre, mais doit désormais faire face à de nombreux appels au boycott, dont ceux de Lady Gaga ou Céline Dion, qui ont toutes deux récemment demandé que leurs duos avec le chanteur de 52 ans soient retirés des plateformes de streaming et de téléchargement. Il est permis de penser que cette rupture de contrat vienne aussi des manifestations ayant eu lieu, le 16 janvier, devant le siège de Sony Music, pour la réclamer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter