Racisme aux Etats-Unis : Beyoncé demande l'inculpation des officiers impliqués dans la mort de Breonna Taylor

La chanteuse continue de se battre pour dénoncer le racisme aux Etats-Unis.
People

PRISE DE POSITION - La chanteuse a adressé une lettre ouverte au procureur général du Kentucky où elle réclame que justice soit faite pour cette ambulancière de 26 ans abattue par des policiers le 13 mars dernier.

La lutte continue pour Beyoncé. Après avoir réclamé la justice pour George Floyd et dénoncé le racisme institutionnel aux Etats-Unis, la chanteuse s'engage à nouveau dans l'affaire Breonna Taylor. L'ex-Destiny's Child a adressé ce week-end une lettre ouverte au procureur général du Kentucky pour demander l'inculpation des trois policiers impliqués dans la mort de cette jeune ambulancière de 26 ans abattue chez elle par la police le 13 mars dernier. 

Il était 1h du matin lorsque les forces de l'ordre, à la recherche d'un homme impliqué dans une affaire de drogue et munies d'un mandat "no-knock" (qui leur permet de pénétrer dans un lieu sans s'annoncer), entrent dans la maison où Breonna et son compagnon Kenneth Walker dorment. Croyant à un cambriolage, ce dernier tire sur les policiers qui répliquent, blessant le couple. Si Kenneth Walker s'en tire, Breonna Taylor, elle, ne survit pas. Aucune substance n'est retrouvée au domicile. Pire, le suspect recherché aurait même été déjà arrêté au moment de la perquisition.

Lire aussi

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

"Trois mois ont passé - et il n'y a eu aucune arrestation, aucun policier n'a été viré", déplore Beyoncé dans la lettre publiée sur son site internet. "L'enquête du LMPD est passée par votre bureau, et pourtant tous les policiers impliqués dans la fusillade sont toujours employés par le LMPD. Le sergent Jonathan Mattingly et les policiers Myles Cosgrove et Brett Hankison doivent être tenus responsables de leurs actions."

Pour "prouver la valeur de la vie d’une femme noire",  Beyoncé demande donc trois choses au procureur : l'inculpation des officiers de police impliqués, la transparence sur les investigations menées et la remises en cause "des pratiques récurrentes qui ont entraîné la mort répétée de citoyens noirs non armés". La chanteuse invite les lecteurs à signer une pétition pour faire pression afin que la lumière soit faite sur cette triste affaire. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent