Reportage à Windsor : nous avons pu mesurer la popularité (sonore) de Meghan Markle

REPORTAGE A WINDSOR - Le mariage se voulait princier mais populaire. Classique, moderne mais très chic. La cérémonie fut grandiose et les mariés très applaudis sur leur passage. Du « Stand by me » repris en chœur par la foule, au « God Save the Queen » chanté à tue-tête, en passant par les chapeaux et les paniers de pique-nique, la foule aussi était à la fête.

Un savoureux mélange de fête familiale et d’ambiance de festival de musique en plein air, avec ses baraques à frites et ses toilettes installées sur le parcours. C’est l’impression que l’on a en arrivant sur cette immense avenue, bordée d’arbres au bout de laquelle, on aperçoit… le château préféré de sa Majesté, avec le drapeau royal balayé par le vent. De chaque côté, des kilomètres de barrières, décorées de drapeaux. Et tous les dix mètres, un policier, assurant la sécurité. 


Dès le lever du soleil, sur le Long Walk, l’ambiance est à la fête. Les Britanniques que nous croisons sont très équipés. Sièges pliables, glacière remplie et plaid sont de rigueur. Les bouchons de Prosecco ont sauté au petit matin, les sandwiches au bacon sont dévorés en un temps record. Les mariés avaient demandé aux participants d'apporter leurs paniers de pique-nique. Des vendeurs de drapeaux et de programme du mariage passent entre les badauds. Les drapeaux ont du succès, quant au programme vendu à 10 pounds, le prix en refroidit plus d’un … 

"Nous venons exprès du Texas"

Parmi les personnes qui se dirigent vers la pelouse, certaines viennent de loin… April, a fait le déplacement du Canada, et arbore un chapeau similaire à celui que portait Catherine durant un voyage officiel dans le pays, en 2011. Michelle et Rhonda, elles, sont venues du Texas. Un panier garni rempli de bouteilles et de petites choses à déguster ouvert sur le plaid, nos deux amies n(auraient voulu rater ce mariage, pour rien au monde. "Nous venons exprès du Texas, pour le mariage, nous disent-elles. Pas franchement pressées de rentrer au pays après la cérémonie. Il y a ce club de princesses venues de Norvège, toutes vêtues de capes magenta et parées de tiares sur la tête. Elles se réunissent une fois par mois… Que voulez-vous, la Royauté, c’est du sérieux. Un chœur de femmes en habit traditionnel venues d’Afrique du Sud, entonnent un chant un peu plus loin. Des Australiens triquent et des Canadiens agitent des drapeaux avec la feuille d’érable. L’ambiance est à la fête, malgré l’heure matinale. 

Le Long Walk se remplit peu à peu. Tout le monde s’est apprêté pour ce grand jour : chapeaux colorés et kilts sont de sortie. Pour le dresscode, certaines arborent des robes de soirée et, aux pieds, des tongs… Coquettes mais prévoyantes. Pas question de marcher dans l'herbe avec des talons durant des heures. Sous les hourras et les applaudissements, des groupes de policiers passent sur l’avenue, saluent la foule. La foule trinque à leur santé et lance des "Thanks guys". Pendant ce temps, les personnes chargées de nettoyer le site, passent ramasser les premiers déchets. Les premières informations concernant le mariage tombent : les nouveaux mariés prendront le titre de "Duc et Duchesse de Sussex". La nouvelle ravit les participants, même si, comme nous l’indique cet ancien journaliste du Daily Mirror, "le Duché de Sussex n’a jamais vraiment été associé à la famille foyale". 

Pendant que les invités arrivent à l’Eglise, on entend les sifflets et les acclamations monter dans la foule. L’arrivée des Beckham et des Clooney déclenchent l’hystérie. Tout comme celles d’Idris Elba et Oprah Winfrey. Les premières images de la mariée diffusées sur les écrans, dans sa Rolls Royce suscitent des cris de joie. "Elle est si belle, une vraie princesse", glisse Helen, impatiente de voir la voiture de la mariée traverser l’avenue. Lorsque celle-ci arrive, quelques minutes plus tard, on constate rapidement la popularité de la nouvelle venue dans la famille royale. Un véritable plébiscite. La foule hurle sur le passage (rapide) de la Rolls Royce princière, tout comme elle acclamera quelques  minutes plus tard, la Reine et le Prince Philip. Puis on se remet à jouer au Badmington pour les uns quand d'autres trinquent plus qu'à leur tour. 

"On dirait que Camilla a un fou rire"

Le silence se fait, lorsque la cérémonie démarre. D'ici, on la suit sur des écrans géants installés pour l'occasion? On écoute "religieusement" les chœurs monter dans la Chapelle. Durant celle-ci, il y eu quelques moments … émouvants et surprenants. Notamment lorsque l'Évêque, Michael Cury prend la parole. Entre les fous rires et les moments de stupéfaction. Nos voisins nous mettent un peu  sur la voie : "On rit en voyant les têtes des membres de la famille royale", visiblement surpris par le prêche. "Regardez la tête de la Reine… On dirait que Camilla a un fou rire", entend-on dans la foule. La chanson pop, "Stand By Me", retentit dans l’église, immédiatement reprise en chœur par la foule. Puis tout ce petit monde redevient tout de même sérieux, lorsque retentit le "God Save The Queen". Une marée humaine se lève, se dresse, agite ses drapeaux et chante à tue-tête. Les caméramen du monde entier filment le moment et les journalistes britanniques s’interrompent… 

La sortie des mariés puis le baiser,  furtif,  déclenche, une fois encore l’hystérie mais ce n’est rien à côté du passage du carrosse princier quelques minutes plus tard. "Je veux voir la Reine, je veux voir la Reine", lance une petite fille à son père qui lui explique que Sa gracieuse Majesté reste au château et que là, c’est la mariée et son prince, que l’on acclame. Les claquements des sabots des chevaux retentissent sur l’avenue, les casques des cavaliers brillent sous le soleil : le Duc et la Duchesse de Sussex, vont faire leur entrée et saluer la foule, dans quelques secondes… la ferveur ne retombe pas, bien au contraire. Les barrières ont été prises d’assaut quelques secondes avant le passage du couple. Rassurez-vous, elles ont tenu. Mieux que la batterie de notre téléphone, en tout cas. 

Toutes les infos sur le mariage de l'année dans notre dossier spécial

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter