Robin Thicke accusé de violence sur son fils

People

FAMILLE - Les services sociaux californiens enquêtent sur Robin Thicke accusé par son fils de 6 ans de maltraitance.

Il est dans le collimateur des services en charge de la protection de l’enfance. Robin Thicke est soupçonné d’avoir fait preuve de violence envers son fils Julian, âgé de 6 ans. Selon TMZ, c’est le petit garçon qui a lui-même raconté à ses professeurs d’école qu’il avait été frappé plusieurs fois violemment par son père. Alertée début janvier, la direction de l’établissement a aussitôt fait un signalement auprès des autorités concernées. 

La veille, l’ex-femme de Robin Thicke, Paula Patton, a, de son côté, demandé à restreindre le droit de visite de l’interprète de "Blurred Lines", en indiquant que Julian "avait peur" de son père. Entendu par les services sociaux, le chanteur a reconnu qu’en "de très rares occasions et en dernier recours", il avait donné de "légères fessées" à son fils, "conformément avec la loi".

Un test de dépistage de drogue

"C’est le type de discipline sur lequel nous étions d’accord lors de notre mariage", a indiqué Robin Thicke. Son ex-femme a également versé au dossier le témoignage d’une baby-sitter qui affirme avoir vu plusieurs fois Robin Thicke fumer de la marijuana devant Julian. La star s’est défendue en évoquant une vengeance de son ex-femme, furieuse de ne pas avoir pu assister aux funérailles de l’acteur Alan Thicke, le père de Robin, le mois dernier. Si le juge a pour le moment refusé de limiter le droit de garde de Robin Thicke, il a ordonné que le chanteur se soumette à un test de dépistage de drogue. 

Après plus de 9 ans de mariage, Robin Thicke et Paula Patton se sont séparés en février 2014, époque à laquelle le chanteur connaissait une sévère dépendance à l’alcool et à la drogue. 

En vidéo

Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagiat d'un titre de Marvin Gaye

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter