Robin Williams : sa veuve et ses enfants se disputent toujours son héritage

Robin Williams : sa veuve et ses enfants se disputent toujours son héritage

SUCCESSION - Les enfants et la veuve de Robin Williams décédé en août dernier, se disputent toujours sur des questions d'héritage. Un juge a repoussé les discussions jusqu'au 29 juillet prochain.

La guerre continue et l'enjeu est considérable. La veuve de l'acteur Robin Williams, Susan Schneider, et les enfants du légendaire acteur avec ses deux premières femmes se disputent toujours une partie de son héritage, un tribunal leur donnant deux mois de plus pour se mettre d'accord.

Le tribunal supérieur de San Francisco indique sur son site internet avoir accepté la demande de Susan Schneider Williams, qui souhaitaient que les discussions soient prolongées jusqu'au 29 juillet. "Nous étions au tribunal aujourd'hui, le juge nous a donné plus de temps" pour résoudre le différend avec les enfants de l'acteur, a indiqué l'avocat de Susan Schneider Williams, James Wagstaffe.

La valeur de la maison en question 

Mme Schneider Williams avait déposé une motion le 19 décembre pour s'opposer à la saisie de certains biens de l'acteur. "Robin Williams avait mis en place un fonds pour que Susan puisse continuer à vivre dans leur maison de Tiburon" près de San Francisco (Californie, ouest des Etats-Unis) et soit en mesure d'assurer toutes les dépenses liées à l'entretien de la demeure, où il vivait avec les deux fils de son épouse, "jusqu'à la fin de son existence", indique cette motion. 

A LIRE AUSSI >> Robin Williams, la mort d'un clown triste

Ce fonds ne représente qu'"une fraction de ce que les enfants" de Williams, Zelda, Cody et Zachary, vont recevoir, affirme M. Wagstaffe. Il a expliqué que les deux parties échangeaient actuellement des informations sur "la valeur de la maison" mais qu'elles ne sont "pas d'accord sur l'argent nécessaire pour l'entretenir". 

 Des vêtements mythiques disputés

Enfants et veuve de Robin Williams s'affrontent par ailleurs sur certains objets personnels, notamment les vêtements de l'acteur inoubliable du "Cercle des poètes disparus" ou de "Mrs Doubtfire", dont la plupart ont déjà été prélevés de la maison de Tiburon par les avocats des enfants. "Susan veut quelques vêtements", notamment certains T-shirts, des vélos, etc. fait valoir M. Wagstaffe. 

La veuve du comédien, dont le décès avait ému le monde entier, veut aussi que "toutes les oeuvres d'art ne soient pas retirées des murs". Des progrès ont été cependant faits dans les négociations entre avocats : "il y avait 3 000 pièces" et seules 300 font encore l'objet d'un désaccord. M. Wagstaffe a dit qu'il avait bon espoir de résoudre ces différents "d'ici quelques semaines".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.