Roman Kolinka espère "être quelqu'un de bien" comme l'aurait voulu sa mère, Marie Trintignant

People
DirectLCI
PUDEUR - Pour la première fois, Roman Kolinka, le fils de Marie Trintignant et Richard Kolinka évoque sa mère, dans une interview à l'occasion de la sortie du film "L'avenir" où il donne la réplique à Isabelle Huppert.

Roman Kolinka avait 17 ans lorsqu'il a perdu sa mère, Marie Trintignant. Douze ans plus tard, devenu acteur, il est à l'affiche du film l'Avenir de Mia Hansen-Love avec Isabelle Huppert.

Discret dans les médias, le jeune homme a désormais 29 ans et pour les besoins de la promotion du film, il doit se plier à l'exercice et donner quelques interviews. De passage chez RTL , ce lundi, l'acteur est revenu sur son métier et a évoqué sa mère avec beaucoup de pudeur. 

"C'est un milieu qui m'a toujours plu… Ça s'est fait comme ça"

Pour Roman Kolinka, le cinéma est, malgré les apparences et une famille très impliquée dans cet art, un milieu qui lui a toujours plu. "Je ne sais pas si c'était une évidence ou peut-être une facilité, mais c'est un milieu qui m'a toujours plu… Ça s'est fait comme ça", dit-il. Il raconte que c'est sa grand-mère, Nadine Trintignant qui lui a, la première, mis le pied à l'étrier. "Elle m'a proposé de tourner enfant, je trouvais ça plutôt marrant et c'est ce qui m'a fait aimer ces ambiances de tournage…", confie le jeune homme. 

"Quand on grandit dans une famille de cinéma comme ça, je pense que c'est plus facile d'y rentrer", reconnait-il en espérant avoir le talent familial dans les gênes. Interrogé sur sa mère, Marie Trintignant, l'acteur se fait pudique, essaye d'être à l'image de ce que sa maman aurait aimé qu'il soit. "Je ne me dis pas qu'elle est fière de moi pour un rôle, c'est plus d'être dans la vie quelqu'un de bien… Ce que j'essaye d'être", dit-il. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter