Roman Polanski exclu des Oscars : la justice américaine a tranché

Roman Polanski exclu des Oscars : la justice américaine a tranché

DEFINITIF - Evincé de l’Académie des Oscars en mai 2018, dans le sillage du mouvement #MeToo, Roman Polanski avait saisi la justice américaine pour obtenir sa réintégration. Une juge californienne a débouté ce mardi le cinéaste franco-polonais.

Entre Roman Polanski et Hollywood, c’est vraiment fini. Dans une décision rendue ce mardi, la juge californienne Mary Strobel a débouté le cinéaste franco-polonais, 86 ans, qui réclamait depuis plusieurs mois sa réintégration au sein de l’Académie des Oscars.

Le 3 mai 2018, la direction des Oscars avait décidé d’exclure l’auteur de Tess, Chinatown et autre Rosemary’s Baby, au motif qu'il avait été condamné pour rapports sexuels illégaux avec une mineure en 1977. Il avait été radié en même temps que le comédien américain Bill Cosby, accusé de viols et d'agressions sexuelles, et sur le point d’être jugé à l'époque. Des décisions consécutives à l’affaire Weinstein et à l’émergence du mouvement #MeToo. 

Il n'a pas l'intention de faire appel

Roman Polanski, qui a remporté l’Oscar du meilleur réalisateur en 2003 pour "Le Pianiste", soutenait dans son assignation que l'Académie aurait dû lui donner un "préavis raisonnable" avant toute mesure d'exclusion, et "une chance raisonnable de se faire entendre". 

Dans sa décision, la juge Mary Strobel estime que l’exclusion du cinéaste, qui a fui les Etats-Unis en 1978 pour s’établir en France, était "motivée par des preuves" et "ne relevait pas d'un caprice ou de l'arbitraire".

Lire aussi

Cité par Variety, l’avocat américain de Roman Polanski, Me Harland Braun, indique que son client n’a pas l’intention de faire appel de cette décision. Faire partie de l’Académie des Oscars "ne représente rien pour lui", indique ce dernier, précisant que le cinéaste ne supportait pas "l’idée d’avoir été évincé sans une procédure en bonne et due forme". 

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.