Ruiné par son procès contre Hulk Hogan, le site Gawker jette l’éponge

People
FERMETURE DEFINITIVE – Le site américain d'informations à sensation a été acculé à la faillite après avoir perdu un procès retentissant, intenté par l'ancien catcheur Hulk Hogan. Gawker.com a annoncé jeudi 18 août qu'il cesserait son activité la semaine prochaine.

"Après presque 14 années d'opérations, Gawker.com fermera la semaine prochaine", indique un bref message publié sur son site internet. "Nick Denton, le directeur général sortant de l'entreprise, a informé les employés actuels du site de leur sort jeudi après-midi". Dans un message d'adieu relayé par les médias américains, Nick Denton précise que "les archives vont rester, mais les publications de lundi (15 août, ndlr.) seront les dernières", même s'il n'exclut pas que le site puisse "connaître un deuxième acte".

Gawker avait déposé le bilan en juin, suite à une lourde condamnation trois mois plus tôt l'obligeant à verser 140 millions de dollars de dédommagements à Hulk Hogan. Le célèbre catcheur américain avait intenté un procès contre le site car ce dernier avait diffusé une vidéo le montrant en train d'avoir une relation sexuelle avec la femme d'un de ses amis.

Aucun autre investisseur n'a voulu reprendre la marque

Le groupe de télévision Univision a confirmé qu'il allait racheter la plupart des autres actifs du groupe Gawker Media pour 135 millions de dollars, à la suite d'une procédure d'enchères organisée par le juge des faillites, mais qu'il "n'opérera pas le site Gawker.com".

Nick Denton, qui avait été condamné solidairement avec le site et s'était lui-même déclaré en faillite personnelle début août, a précisé qu'il ne rejoindrait pas Univision. "Aussi désirables que soient les autres actifs (de Gawker Media), nous n'avons pas pu trouver un seul groupe de médias ou investisseur désireux de reprendre Gawker.com. La campagne montée contre son éthique éditoriale et d'anciens contributeurs l'aurait rendu trop risqué", a-t-il déploré.

Fin mai, le milliardaire Peter Thiel, cofondateur d'eBay, avait révélé avoir financé la défense d'Hulk Hogan, pour un total de dix millions de dollars environ. Nick Denton avait dénoncé une "vendetta personnelle" de Peter Thiel, dont Gawker avait révélé l'homosexualité en 2007.

A LIRE AUSSI >>  Gawker condamné à payer 140 millions de dollars à Hulk Hogan >>  Sextape de Hulk Hogan : Gawker n'aura pas d'autre procès

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter