Russell Crowe finance son divorce aux enchères (et empoche des millions)

Russell Crowe finance son divorce aux enchères (et empoche des millions)

People
DirectLCI
SUCCÈS - Cinq ans après leur séparation, Russell Crowe et sa femme Danielle Spencer ont enfin finalisé leur divorce et l'acteur de "Gladiator" a mis aux enchères ce samedi plus de 200 objets qu’il partageait avec son ex-femme. Mission réussie : la star australienne a empoché plusieurs millions de dollars.

Russell Crowe a vendu aux enchères 227 objets - une toute petite partie de sa collection personnelle - ce samedi chez Sotheby's à Sydney en Australie. 


La vente intitulée "Russell Crowe : The Art of Divorce" était destinée à payer l'ardoise de son onéreux divorce avec son ancienne épouse, l'actrice Danielle Spencer. Et, magique, elle a lieu le jour où auraient dû être célébrés ses 15 ans de mariage ! 

Parmi les objets, sa cuirasse de Gladiator, une réplique complète d'un char romain, ses costumes de Master and Commander et des Misérables, sa capuche de Robin des bois ou, plus intime, son suspensoir de boxeur dans De l'ombre à la lumière. Mais aussi une collection de 19 guitares, des disques d'or de Johnny Cash ou un maillot dédicacé du célèbre All-Black disparu Jonah Lomu.

Du plaisir à préparer cette vente

Attendue par les fans, la star australienne s'est même fendue d'une apparition surprise au moment de la mise aux enchères du violon sur lequel jouait le capitaine Jack Aubrey dans l'épique Master and Commander de Peter Weir. "J'ai pris beaucoup de plaisir à préparer cette vente", a-t-il dit aux personnes y assistant, en ajoutant que cet instrument lui était "très cher". 

Crowe-mania

Bilan des courses : les enchères ont largement dépassé les espérances de la star australienne en totalisant 3,7 millions de dollars australiens, un peu plus de 2,3 millions d'euros. "Pas mal comme salaire horaire pour une vacation de cinq heures", a tweeté l'acteur qui fêtait accessoirement son 54e anniversaire.

Le directeur général de Sotheby's Australia, Gary Singer, heureux et fier que la vente aux enchères ait lieu dans sa maison, a jugé la vente "incroyablement fructueuse" : "Les gens étaient fous, c'était la Crowe-mania", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter