Sa chanson hommage à Johnny, l'album posthume... David Hallyday sort du silence

HOMMAGE - Le fils du rockeur, décédé début décembre 2017 a dévoilé la chanson hommage à son père. "Mon père me manque terriblement", a-t-il confié au Parisien. Sans vouloir s'attarder sur le conflit en cours sur l'héritage du chanteur, il estime "normal" d'avoir un regard sur l'album posthume de Johnny.

Se rappeler qu'au-delà d'être un homme dont la famille se déchire après sa mort, Johnny Hallyday était un chanteur, et que son fils, partie prenante de cette bataille judiciaire, est également rompu au métier. Au cours d'un concert donné près de Bordeaux, vendredi 16 mars, le quinquagénaire, compositeur du plus gros succès de son père avec "Sang pour sang", sorti en 1999, s'est rappelé au bon souvenir de ce dernier en dévoilant à son public la chanson qu'il lui a dédiée.

Un texte dont Le Parisien, qui le suivait pour l'occasion, a pu obtenir copie. "Ma dernière lettre", le titre de la chanson, voit David Hallyday imaginer une lettre que son père lui aurait envoyé avant sa mort. Le fils de Sylvie Vartan a fait appel au parolier Arno Santamaria, évoque une chanson "écrite assez rapidement, [...] comme si on l'avait expulsée." Une lettre d'un père à son fils comme les autres, que "tout le monde aurait pu écrire".

"C'est normal d'avoir un droit de regard" sur l'album posthume

Et qui raisonne d'autant plus aujourd'hui que David Hallyday confie qu'il avait commencé à écrire un nouvel album pour son père : "Ça ne s'est pas fait parce qu'il est parti. J'avais commencé à écrire en janvier-février de l'année dernière, j'avais quatre-cinq titres, déjà, mais je ne voulais pas lui en parler. Ma sacrée discrétion, que ma mère me reproche encore... : 'Mais pourquoi tu ne nous dis rien ?'"


S'il ne dit rien des bisbilles autour de l'héritage de Johnny Hallyday, David Hallyday consent tout de même à expliquer pourquoi il cherche à consulter son futur album posthume, dont il a d'ailleurs déjà écouté "deux titres" : "C'est mon père, je trouve ça normal. Avec une telle carrière, c'est normal que son fils, sa fille comme ses deux autres petites filles aient un droit de regard dessus. [...] Et aussi parce que je suis musicien. Il m'a toujours fait écouter ses albums avant qu'ils sortent, au moins en partie". Et il ajoute : "Mon père me manque terriblement."

Le texte intégral de "Ma dernière lettre"

Puisqu'au matin il me faudra partir

Que vais-je laisser de mon nom ?

Quels mots, quelles vies faudra-t-il retenir ?

C'est vrai j'ai joué tant de partitions


J'ai souvent rêvé que je pouvais fuir

Couper l'image et le son

La peur du vide, la peur d'en mourir

Etaient plus fortes que la raison


Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri

C'est ma dernière lettre

Ce que je n'ai jamais dit

Il y a des lumières qui brûlent le coeur

Même si j'ai brûlé d'envie

J'aurais aimé gommer quelques erreurs

C'est vrai

Sans cacher ce que je suis

Puisque demain je ne pourrai plus rire

Loin de ce monde pour de bon

Je voudrais qu'on me donne un dernier soupir

Juste sentir les saisons


Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri

C'est ma dernière lettre 

Ce que je n'ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri

D'un homme sans paraître

Ce que je n'ai jamais dit


J'aime le silence

quand mes yeux se ferment

Je sens le calme et les cieux

Pour ne plus être l'ombre

de moi-même

Que je t'aime

Avant de faire mes adieux


Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri

C'est ma dernière lettre 

Ce que je n'ai jamais dit

Ce que je vous laisse

C'est juste un dernier cri

D'un homme sans paraître

Ce que je n'ai jamais dit

C'est juste un dernier cri

Avant le paradis

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter