"Sa pensée était lumineuse et moderne" : l'hommage à Michel Serres, décédé à 88 ans

People
HOMMAGES - Tous saluent "l'honnête homme", "l'optimiste exigeant", "l'éternel émerveillé" qui jetait des ponts entre les disciplines sans jamais dénigrer le progrès. Les hommages au philosophe Michel Serres - décédé à 88 ans - sont nombreux ce dimanche.

"Son savoir était sans frontière". L'écrivain et philosophe Michel Serres s'est éteint dans la nuit de samedi à l'âge de 88 ans.  Entre sa capacité à dépasser les frontières des disciplines - il était mathématicien, sociologue, historien et agrégé de philosophie -  ou son optimisme, qui le rendait bienveillant envers les nouvelles générations et le numérique, c'est un homme "totalement exceptionnel" qu'on salue. 

"Il cultivait le savoir et le doute"

Sa voix "nous manque déjà", a témoigné Franck Riester. "Sa pensée était lumineuse et moderne, poétique et accessible", décrit ainsi le ministre de la Culture, tandis que Jack Lang, rend hommage à l' "Encyclopédiste". "Un Encyclopédiste au sens du 18ème siècle, au sens de Diderot. Son savoir était sans frontière", explique l'ancien ministre sur LCI. 


Raphael Glucksmann, député européen, a tenu à rappeler la passion pour l'écologie qui animait Michel Serres. "Oser, tenter, rester jeune toute sa vie et penser demain plutôt que de ressasser sans cesse hier. Concilier soucis écologiques et amour de l’innovation", a-t-il partagé sur les réseaux sociaux. Le premier secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure, s'est lui aussi exprimé sur Twitter, rendant hommage au "gaucher boiteux", comme lui même se décrivait. 

L'émotion est également très grande chez les écrivains qui ont croiser son chemin. Michel Polacco, journaliste qui a partagé l'antenne avec Michel Serres pendant quatorze ans sur France Info a partagé sa peine, décrivant son "infinie tristesse" face à la mort de cet "homme totalement exceptionnel". Il se remémore leur rencontre : "Quand on s’est rencontré, ça a été véritablement un éclair, quelque-chose de formidable. Je suis tombé sur quelqu'un qui à la fois cultivait le savoir et le doute." le philosophe Raphaël Enthoven a pour sa part dépeint un homme "curieux des autres" qui avait un "talent tout à fait particulier de voir les choses du bon côté". 

En vidéo

Michel Serres : Michel Polacco, Luc Ferry, Raphael Enthoven.. les hommages après la mort du philosophe

Cet optimisme qui lui était tout particulier, Luc Ferry aussi l'évoque. "Il était l’un des très, très rare à être optimiste dans un paysage politique et intellectuel incroyablement pessimiste." Enfin, sur le réseau aux 280 caractères, Jacques Attali partage un message particulièrement émouvant. "Il avait le charme des grands marins, la culture des vrais philosophes, l’enthousiasme des passionnés de rugby, la naïveté des amoureux de Tintin, la joie de vivre des enfants, l’enthousiasme jubilatoire des vrais stoïciens." Et de terminer cet hommage émouvant par un "au revoir, mon ami".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter