Savez-vous combien le Louvre a gagné en prêtant son musée au tournage du clip de Beyoncé et Jay-Z ?

People
DirectLCI
BUZZ - Le week-end dernier, le couple de stars a publié une vidéo de six minutes, tournée dans le musée du Louvre. Résultat : plus de 10 millions de vues en 24 heures pour Beyoncé et Jay-Z devant la Joconde offrant un gigantesque "coup de com" pour le musée le plus fréquenté du monde. Mais en revanche, pas un énorme chèque.

Le musée parisien a autorisé le couple le plus puissant de l'industrie du disque à tourner le clip de leur tube Apeshit au milieu de ses tableaux. On voit dans ledit clip le couple star du r'n'b et du rap filmé devant Mona Lisa, l'occasion de passer en revue les incontournables du Louvre, de la "Victoire de Samothrace" au "Radeau de la Méduse" de Géricault, en passant par le "Sacre de Napoléon" de Jacques-Louis David, devant lequel se déhanchent des danseuses en tenue chair. Mais financièrement, s'agit-il d'une bonne opération pour le musée du Louvre ? Pas vraiment, Beyoncé et Jay-Z ont (seulement) déboursé plus de 20.000 euros pour tourner leur vidéo. 


Mais le musée y trouve quand même largement son compte,  s'offrant une exposition planétaire par un canal il est vrai peu classique et, en cela, bien décidé à rester le plus fréquenté du monde. Vu 10 millions de fois en moins de 24h, une semaine plus tard, les compteurs enregistrent 30 millions de visionnage. Le musée drague aussi et surtout une jeune génération sans doute plus rétive aux expositions et aux musées. D'autant qu'en septembre 2014, à l'occasion de leur venue à Paris pour leur On The Run Tour, le couple avait fait de la promo pour Le Louvre en le privatisant pour le visiter avec leur fille aînée Blue Ivy. L'ex-Destiny's Child avait publié plusieurs clichés de cette sortie familiale sur les réseaux sociaux.

Tournages fréquents au Louvre

On le sait peu mais tourner au Louvre n'est pas si rare. En effet, chaque année, le Louvre accueille des centaines de tournages ou de prises de vues. Un peu plus de 400 selon le dernier rapport d'activités du "domaine national du Louvre" pour l'année 2016. Comme en atteste ce document, 80% des tournages ont été établis à titre gracieux - ce qui donne à relativiser les "plus de 20.000 euros" déboursés par Beyoncé et Jay-Z. Par exemple, les photographes de presse et journalistes n'ont rien à débourser, d'autant plus qu'il s'agit souvent de valoriser les expositions ou les collections permanentes du musée. 


Dans un autre registre, Jean-Luc Godard avait filmé une course poursuite dans ce musée dans Bande à part, une scène dont s'est inspiré le tandem JR/Agnès Varda dans Visages, villages. Sans oublier le précurseur Belphégor, la célèbre série TV des années 60 avec Juliette Gréco. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter