Fraude à l'université : contrairement à Felicity Huffman, Lori Loughlin plaide non coupable

Fraude à l'université : contrairement à Felicity Huffman, Lori Loughlin plaide non coupable
People

JUSTICE - Soupçonnés d'avoir versé 500.000 dollars de pots de vin pour permettre à leurs filles d'intégrer l'université de USC, la comédienne Lori Loughlin et son mari risquent jusqu'à 40 ans de prison chacun pour "association de malfaiteurs" et "blanchiment d'argent". Ils ont décidé de plaider non coupable.

L'émission à sketchs "Saturday Night Live" l'imaginait déjà en prison avec Julian Assange le week-end dernier. Lori Loughlin finira-t-elle derrière derrière les barreaux ? L'actrice américaine et son mari, le designer Mossimo Giannulli, ont décidé de plaider non coupable dans le vaste scandale de corruption qui touche les universités américaines, au risque d'écoper d'une peine alourdie en cas de condamnation. 

Soupçonné d'avoir versé 500.000 dollars de pots de vin pour permettre à leurs filles d'intégrer l'université de Caroline du Sud (USC), le couple a été inculpé pour "association de malfaiteurs en vue de transférer frauduleusement des fonds" et "blanchiment d'argent". Plaider non coupable était "leur seule option", témoigne l'un de leurs proches au magazine People. L'ancienne star de "La Fête à la maison" aurait en effet rejeté une première proposition d'accord avec la justice car "elle ne réalisait pas à quel point les accusations était sérieuses". 

"Je pense qu'elle et ses avocats ont sous-estimé la motivation du parquet. Donc elle n'a pas plaidé coupable et ils lui ont ajouté un nouveau chef d'inculpation. Maintenant, elle est prête à négocier mais le parquet a dit que l'accord n'était plus valable", précise cette source. TMZ avance que les parents de l'influenceuse Olivia Jade risquent au minimum quatre ans et neuf mois de prison. Mais selon People, les deux chefs d'inculpation retenus contre Lori Loughlin et son époux sont passibles de 20 ans de prison chacun.

Le FBI souhaiterait à tout prix voir les deux actrices hollywoodiennes derrière les barreaux

Parmi la cinquantaine de personnes impliquées dans l'affaire, seules 14 ont accepté un plaider coupable. Parmi elles ? La comédienne Felicity Huffman, qui dans un communiqué a dit "accepter pleinement sa culpabilité"." Avec un regret et une honte profonds de ce que j'ai fait, j'assume pleinement la responsabilité de mes actions et j'accepterai les conséquences. J'ai honte de la douleur que j'ai causée à ma fille, ma famille, mes amis, mes collègues et la communauté éducative", a-t-elle écrit.

Voir aussi

La star de "Desperate Housewives" aurait déboursé 15.000 dollars pour falsifier les résultats de sa fille aînée aux SATs, un examen primordial avant toute entrée à l'université. Elle pourrait écoper de quatre mois de prison, rapporte TMZ. Des sources judiciaires ont indiqué à People que le FBI souhaitait à tout prix voir les deux actrices hollywoodiennes derrière les barreaux. "Ils veulent envoyer un message clair et ce message inclut un passage par la case prison (...). Ils veulent faire d'elles des exemples", insistent-elle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter