Scandale US de corruption dans les universités : "dévastée", la fille de Lori Loughlin accuse ses parents d'avoir "tout ruiné"

People
MONEY MONEY MONEY - Les relations seraient plus que tendues entre l'actrice et sa fille, influenceuse beauté, qui accuse ses parents d'avoir détruit sa carrière en versant des pots-de-vin pour faciliter son admission dans l'une des universités les plus prestigieuses du pays. Une histoire de famille qui cache surtout une histoire de gros sous.

Quinze jours qu'elle a disparu des réseaux sociaux. C'est peut-être un détail pour vous mais pour Olivia Jade, ça veut dire beaucoup. La jeune femme de 19 ans est muette sur Instagram et sur YouTube, où elle est suivie par près de 3,5 millions de personnes, depuis qu'a éclaté le scandale des admissions truquées à l'université. Sa mère, l'actrice Lori Loughlin, a été inculpée et libérée contre une caution de 1 million de dollars, soupçonnée d'avoir versé 500.000 dollars de pots-de-vin pour que ses deux filles intègrent la prestigieuse université USC, en Californie.


Mère comme fille sont sous le feu des critiques et les médias américains y vont chacun de leur révélation sur l'étudiante. Olivia Jade n'allait jamais en cours au lycée et n'aurait pas rempli elle-même son dossier d'admission pour la fac. D'anciennes interviews vidéos ainsi que d'anciens tweets dans lesquels elle disait que les études supérieures n'étaient pas sa priorité ont aussi refait surface. "C'est tellement dur d'être à l'école quand tu te moques de tout ce que tu apprends", écrivait-elle sur Twitter en 2017. 

Elle est dévastée parce que tout ce qu'elle a construit a implosé sous ses yeuxUne source proche au sujet d'Olivia Jade

"Olivia et Bella subissent chacune à leur façon les conséquences des décisions de leurs parents", commente une source proche à Entertainment Tonight. Si son aînée, âgée de 20 ans, était "beaucoup plus investie et aurait adoré décrocher son diplôme à USC", Olivia "a tellement honte qu'elle ne veut même plus sortir". "Elle est très en colère contre ses parents parce qu'elle leur avait dit qu'elle ne voulait pas aller à l'université et elle a été poussée à le faire", ajoute-t-elle. "Elle est passionnée par sa carrière et voulait travailler, elle s'en sortait bien mais ce n'était pas assez. Ses parents ont dit qu'elle devrait mener de front ses études et sa carrière. Maintenant elle est dévastée parce que tout ce qu'elle a construit a implosé sous ses yeux. Elle a l'impression qu'ils ont tout ruiné", conclut cette voix anonyme.

Jusqu'à 50.000 dollars par post Instagram

Si Lori Loughlin a également tout perdu - l'actrice a été licenciée par son principal employeur Hallmark Channel et devrait être absente de la cinquième et dernière saison de "La Fête à la maison : 20 ans après" diffusée sur Netflix - sa fille aussi n'a plus que ses yeux pour pleurer. La disparition de son image parfaite d'influenceuse beauté s'est accompagnée de la fin de ses juteux contrats publicitaires avec des marques comme Sephora, pour qui elle avait dessiné une palette de maquillage, et le spécialiste des produits pour cheveux TRESemmé. Elle avait même profité de son installation dans le dortoir de l'université pour promouvoir les services d'Amazon et ceux de Smile Direct Club, une société vendant des gouttières dentaires invisibles.

"Cette vidéo n'est sponsorisée par personne", assurait-elle en faisant la visite de sa chambre sur YouTube, tout en soulignant que quasiment l'intégralité de sa décoration provient de... chez Amazon. "Olivia Jade a fait de sa vie à USC une marque sur YouTube", écrivait le Washington Post peu après le début de l'affaire. Avec la fin de ses partenariats, la jeune femme dit au revoir à une manne financière non négligeable. Selon Page Six, qui a fait les comptes, chacun de ses posts sponsorisés sur Instagram lui rapportait entre 30.000 et 50.000 dollars. Des sommes auxquelles il faut aussi ajouter celles récoltées grâce à sa chaîne YouTube. Loin d'être démunie, la star d'Internet pourra toujours se reposer sur la fortune familiale, estimée à 100 millions de dollars, pour se refaire. N'est pas Kylie Jenner, plus jeune self-made milliardaire de tous les temps, qui veut...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter