Secret Story 8 : qui est Stéfan, le briseur de coeur ?

People
DirectLCI
PORTRAIT - Stéfan a été éliminé lors du prime du 22 août.

Dans la famille des imposteurs, voici Stéfan - à ne surtout pas confondre avec Stéphane, le marié de Las Vegas. Ce jeune homme de 25 ans a rejoint Secret Story 8 avec un secret qu'il partage avec Leila, Sara et Aymeric : "Nous sommes les imposteurs". Et surtout, avec la mission de se faire passer pour un autre : Matt, l'amoureux de la nature.

Difficile pour ce beau gosse de se grimer en baba-cool à dreadlocks, surtout qu'il est très fier de son "physique de tombeur". D'ailleurs, sa plastique a déjà fait une victime : Sara, sa colocataire de la Secret Zone. Tous deux ont passé une nuit ensemble , et visiblement partagé plus que quelques bisous... Pour le plus grand plaisir de ses fans, qui l'ont félicité via son compte Twitter ( @stefanSS8 )

Un physique de tombeur mais un coeur de goujat ?

Seul problème : depuis qu'il a couché avec la jeune femme, Stéfan ne veut plus rien avoir à faire avec elle. À l'en croire, les câlins constants de Sara auraient fini par le faire craquer, et ce serait sa faute à elle si la cohésion des imposteurs est aujourd'hui brisée. Pourtant, l'imposteur s'était présenté comme quelqu'un de sensible, qui avait tout du "mec idéal". Pas sûr que Sara soit vraiment d'accord avec cette description.

Lors du prime du vendredi 25 juillet, Stéfan a intégré pour de bon l'aventure. Dès lors, il a essayé de se servir de son physique et de son mental pour débusquer un maximum de secrets. Malheureusement, il a seulement réussi à briser d'autres coeurs : d'abord celui d'Elodie, qui pensait avoir sa chance , puis de nouveau celui de Sara, déjà bien abîmé. Les jeunes femmes ont finalement été vengées lors du prime du 22 août, à l'issue duquel les habitants ont voté pour revoir Steph, et non Stéfan !

Sa fiche d'identité
Prénom : Stéfan
Âge : 25 ans
Profession : aucune
Son secret : «Nous sommes les imposteurs», découvert avant son entrée dans la Maison.
Éliminé lors du prime du 22 août.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter