"Secret Story 9" : Nicolas et Mélanie sont en plein dilemme

"Secret Story 9" : Nicolas et Mélanie sont en plein dilemme

QUOTIDIENNE – Nicolas et Mélanie ne sont pas au bout de leurs surprises ! Après la mission code secret, ils doivent maintenant tester leur confiance mutuelle en se mettant d’accord sur le sort de leur cagnotte commune. Les missions continuent et les habitants se crêpent le chignon !

L'instant marquant de la quot'
Nicolas et Mélanie ont 24 heures pour se mettre d’accord. Ils peuvent partager (ou non) leur cagnotte commune, qui s’élève tout de même à 182 114 euros. S’ils décident de partager tous les deux cette somme, ils auront chacun 91 057 euros. Si l’un d’entre eux, décide de garder la cagnotte pour lui tout seul, alors que l’autre veut bien la partager, les conteurs se retrouveront à zéro pour les deux candidats. Il en sera de même si les deux habitants décident de garder la cagnotte.

Ni  Nicolas ni Mélanie ne savent s’ils doivent privilégier l’honnêteté ou le jeu. Coralie conseille à son allié de convaincre Mélanie de partager la cagnotte, pour mieux tout rafler au dernier moment ! Les deux secretistes se faire confiance ou de trahir ? La réponse dans quelques heures, pendant le prime.

► Les missions des candidats
Hier, les internautes ont donné un défi à Loïc et Coralie : cacher le doudou de Karisma  ! Et cette dernière est convaincue que c’est Ali le responsable ! Après une vive altercation, Karisma a fini par dormir sans sa peluche. Loïc essaye de réconcilier les deux habitants tout en rejetant la perte de doudou sur Ali. Mélanie, Karisma et Coralie ratissent les chambres de la Maison et trouvent le doudou sous le matelas d’Ali, où Coralie l’a discrètement caché. Le beau gosse ne comprend pas la mascarade mais semble n’accorder aucun intérêt au désarroi de la Bretonne. "Je m’en tape d’une puissance inimaginable", dit-il. Sympathique.

La mission cauchemar de Loïc et Coralie bat son plein. Loïc verse de l’ail dans le lait et la pâte à tartiner. Manque de chance, c’est sa sœur Emilie qui se fait une tartine juste après ce mauvais coup ! Et la réaction de la Marseillaise ne se fait pas attendre. "Celui qui a fait ça, la vie de ma mère, je l’insulte !", crie-t-elle dans toute la Maison. Tremblez jeunes gens ! L’ambulancier ne s’arrête pas là et décide de manger de l’ail pour avoir mauvaise haleine et empester ses colocataires.

Loïc se voit confier une deuxième mission. Il doit faire semblant de nominer d’office les personnes de son choix. Bien évidemment, aucun candidat ne sera réellement nominé pour la semaine prochaine, mais ceux qui seront choisis par le Marseillais verront leur cagnotte augmenter. Après la mission code secret de Nicolas, Loïc décide de choisir les habitants qui ont défendu Mélanie au lieu de jouer stratégiquement. Il nomine donc Ali et Alia, et la principale intéressée, Mélanie. Cette dernière, dégoûtée, déclare "pour moi, Loïc n’existe plus". Alia, quant à elle, est très remontée. Elle traite le jeune homme de "Judas", de "pauvre mec" et de "clochard" ! Loïc jubile et en fait des tonnes pour énerver encore plus la jolie brune. En tout cas, tous les habitants ont cru en ces nominations. Comment réagiront-ils lorsqu’ils découvriront que Coralie et Loïc étaient en mission ?

 La story des secrets
Face à toute cette pression sur son frère, Emilie – qui est condamnée à faire comme si de rien n’était – craque et fond en larmes. Met-elle son secret en danger ?

Les punchlines de l'émission
Jonathan : "C’était pas un haka, c’était un caca."
Rémi : "Je tombe sur la Marseillaise, et comme je suis marseillais, heureusement que je connais la réponse !"
Coralie : "Il est monté dans mon estime, plus haut que Spielberg !"
Jonathan : "C’est le retour du jet d’ail (Jedi)"

A LIRE AUSSI  >>   Après le verdict des nominations, Loïc est seul contre tous !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 6 millions de doses administrées en France

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter