Ses implants mammaires, ses regrets, ses pensées suicidaires : Gisele Bündchen dévoile son côté sombre

Ses implants mammaires, ses regrets, ses pensées suicidaires : Gisele Bündchen dévoile son côté sombre
People

RÉVÉLATIONS - Parmi les mannequins les plus en vue de la planète mode, Gisele Bündchen se livre à cœur ouvert dans ses mémoires à paraître le 2 octobre outre-Atlantique. Le top brésilien y confesse ainsi pour la première fois avoir eu recours à la chirurgie esthétique après avoir allaité ses deux enfants.

Sa vie sur Instagram ressemble à celle de tous les influenceurs. Parfaite. Superstar dans le milieu de la mode depuis plus de 20 ans, Gisele Bündchen raconte ce qui se cache derrière son sourire ultra-bright dans Leçons : mon chemin vers une vie qui a du sens, à paraître le 2 octobre aux Etats-Unis. Alors oui, la mère de famille et femme d'affaires ne pouvait pas manquer l'occasion de jouer sur l'aspect marketing. Et cela devrait fonctionner tant les premières informations issues du livre sont surprenantes et en disent long sur son intimité qu'elle souhaite pourtant préserver à tout prix. 

Elle revient ainsi sur un épisode qui, en 2015, avait agité tous les médias. L'ancienne Ange de Victoria's Secret avait alors été aperçue devant une clinique parisienne, cachée sous une burqa. Les clichés avaient été repris par le Daily Mail et le New York Post. Même le très sérieux Boston Globe avait relayé l'information.  Trois ans plus tard, la Brésilienne de 38 ans confirme avoir eu une augmentation mammaire. Un choix qu'elle a immédiatement regretté. "Quand je me suis réveillée, je me suis dit : 'Mais qu'est-ce que j'ai fait ?' J'avais l'impression d'être dans un corps que je reconnaissais pas. Pendant un an, je n'ai porté que des vêtements larges parce que je n'étais pas à l'aise", dit-elle.

Lire aussi

Pourquoi elle a rompu avec Leonardo DiCaprio en 2005.

Au magazine People, qui dévoile les bonnes feuilles de l'autobiographie, celle qui était surnommée "les seins du Brésil" dans les années 1990 explique avoir ressenti une certaine pression. "Je me suis sentie vulnérable parce que je peux faire de l'exercice, je peux manger sainement mais je ne peux pas changer le fait que mes deux enfants ont plus profité de mon sein gauche que du droit", détaille-t-elle à propos de ses périodes d'allaitement de Benjamin et Vivian, les deux enfants de 8 et 5 ans qu'elle a eus avec le joueur de football américain Tom Brady. Il y a cinq ans, elle avait d'ailleurs partagé sur Instagram une photo d'elle en séance coiffure et maquillage, sa fille dans les bras qui tétait.

Lire aussi

"Tout ce que je voulais c'était que mes seins soient les mêmes et que les gens arrêtent de faire des commentaires", assure-t-elle. Le monde autour d'elle a aussi eu des répercussions sur son quotidien. Gisele Bündchen évoque sans détour ses crises de panique et son anxiété. "Je me suis sentie impuissante. Votre monde se rétrécit de plus en plus et vous ne pouvez plus respirer", se souvient-elle. Elle révèle aussi avoir pensé à mettre fin à ses jours. "Je pensais que si je sautais du balcon, tout ça finirait et je n'aurais plus jamais à me soucier de cette sensation du monde qui se referme autour de moi". A l'époque en couple avec l'acteur Leonardo DiCaprio, elle décide de rompre en découvrant qu'elle était "seule" pour vaincre ses démons. Voilà qui vient expliquer l'une des ruptures les plus marquantes de ces quinze dernières années chez les célébrités.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent