Snoop Dogg arrêté en Suède pour ''possible consommation de stupéfiants''

People
RAP & DROGUE – Snoop Dogg a été arrêté samedi 25 juillet au soir après un concert. D'après un journal suédois, la star aurait subi un contrôle de police après une suspicion de consommation de drogue.

Snoop Dogg fait toujours parler de lui, et pas pour sa musique. La star de rap était, le week-end dernier, en concert en Suède à Uppsala (à 70 km au nord de Stockhlom). Après la fin du show, le chanteur reprend sa voiture pour rejoindre la capitale. Problème, il a été arrêté lors d'un contrôle routier organisé par la police suédoise.

''On soupçonne un délit mineur de consommation de narcotiques''

Les policiers suspectent alors une possible consommation de stupéfiants, raconte le journal suédois Aftonbladet. Snoop Dogg a donc été conduit au poste pour y subir un test urinaire. "Cela a duré quelques minutes, une fois le test fait, il est reparti, comme c'est le cas quand on soupçonne un délit mineur de consommation de narcotiques", a expliqué Daniel Nilsson, le porte-parole de la police d'Uppsala. Le rappeur aurait été très coopératif et n'aurait pas montré de résistance, précise le journal et selon des sources policières.

A VOIR AUSSI >> 'So Many Pros', le nouveau clip de Snoop Dogg, produit par Pharrel Williams

En Suède, Snoop Dog - de son vrai nom Calvin Broadus - avait déjà été arrêté pour une suspicion de consommation de drogue. En 2007, la même scène s'était déjà produite menant le rappeur vers un test urinaire et une libération dans la foulée comme le week-end dernier. Une tradition donc pour l'artiste.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter