"Sois la personne que tu aurais aimé qu'Harvey soit" : Rose McGowan se désolidarise d'Asia Argento, accusée d'agression sexuelle

RÉACTION - Dans un long communiqué transmis à LCI, l'actrice américaine exhorte son amie à "faire ce qui est juste", "être honnête" et "laisser la justice suivre son cours". Et parle désormais de sa relation avec la comédienne italienne au passé.

Deux tweets et puis c'est tout. Rose McGowan avait appelé à la bienveillance après la révélation par le New York Times, la semaine dernière d'une accusation d'agression sexuelle à l'encontre d'Asia Argento, sa soeur de lutte au sein du mouvement #MeToo et contre le producteur déchu Harvey Weinstein. L'actrice américaine a pris le temps nécessaire pour livrer un long communiqué dans lequel elle se désolidarise de la comédienne italienne. "Asia, tu étais mon amie. Je t'aimais. Tu as dédié beaucoup de temps et pris beaucoup de risque pour défendre #MeToo. J'espère vraiment que tu trouveras ta voie à travers ce processus de réhabilitation et d'amélioration", écrit-elle dans un texte transmis à LCI par son porte-parole.

"Tout le monde peut être meilleur. J'espère que tu peux l'être aussi. Fais ce qui est juste. Sois honnête. Soit juste. Laisse la justice suivre son cours. Sois la personne que tu aurais aimé qu'Harvey soit", conclut-elle après être revenue longuement sur le déroulé des faits. Rose McGowan parle ainsi de ces derniers mois avec Asia Argento chez qui elle a trouvé une alliée, quelqu'un qui "comprenait mon traumatisme comme personne". Elles avaient notamment défilé côte à côte lors d'une marche pour les femmes organisée à Rome le 8 mars. "Puis tout a changé. En un instant", relate la star de "Charmed".

C'est triste de perdre une relation amicale, mais ce qui est arrivé à Jimmy Bennett est encore plus tristeRose McGowan

Elle évoque ainsi les SMS dont TMZ s'est fait le relais, dans lesquels Asia Argento admettait avoir eu une relation sexuelle avec Jimmy Bennett, mineur au moment des faits. Ces messages, la comédienne italienne les a échangés avec le mannequin non-binaire Rain Dove, qui est en couple avec Rose McGowan. "Près de 48 heures après que les messages ont été transmis à la police, ils étaient dans la presse", souligne la comédienne. 

Rose McGowan explique avoir eu peur que cette nouvelle affaire ne vienne "mettre en péril tout ce pour quoi #MeToo s'est battu". Les avocats d'Harvey Weinstein n'ont d'ailleurs pas tardé à utiliser cette information pour discréditer le mouvement. "C'est triste de perdre une relation amicale, mais ce qui est arrivé à Jimmy Bennett est encore plus triste", dit-elle, "que le cas d’extorsion soit avéré ou non". Asia Argento a affirmé que le jeune comédien lui avait réclamé de l'argent pour justifier la somme de 380.000 dollars qui lui avait été versée.

En vidéo

Affaire Asia Argento : l'actrice italienne nie

"Il ne devrait y avoir absolument aucune marge de manoeuvre ni aucune tolérance pour les agressions sexuelles. AUCUNE. On ne devrait pas dire aux victimes comment elles devraient réagir ou ce qu'elles devraient dire à propos de leurs agresseurs", ajoute Rose McGowan. Et de préciser que sa manière de penser s'est trouvée transformée par l'affaire Asia Argento et qu'elle doit "encore grandir". Sans rien arrêter du combat qu'elle mène depuis des années.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter