Son fils de 4 ans guéri d'un cancer, Ryan Murphy donne 10 M$ à l'hôpital qui l'a soigné

Son fils de 4 ans guéri d'un cancer, Ryan Murphy donne 10 M$ à l'hôpital qui l'a soigné

People
DirectLCI
GÉNÉREUX – Ryan Murphy, le créateur de "Glee" et de "American Horror Story" vient de dévoiler que son fils avait souffert d'un cancer. Il a expliqué sur son compte Instagram que le petit garçon est aujourd'hui guéri.

C'est un message bouleversant que Ryan Murphy a partagé avec  ses abonnés sur Instagram. Le créateur des séries "Glee", "American Horror Story" ou encore "American Crime Story" vient de dévoiler que son fils avait été atteint d'un cancer à l'âge de 2 ans. Une épreuve sur laquelle Ryan Murphy avait été jusqu'ici très discret. 


"J'aimerais que vous rencontriez Ford Theodore Miller Murphy. Aujourd'hui est un grand jour dans sa vie et dans celle de notre famille. Il y a deux ans, un neuroblastome, un cancer souvent mortel, a été diagnostiqué chez ce doux petit garçon innocent au rire profond et obsédé par Monster Trucks. Le cancer de Ford - une tumeur abdominale de la taille d’une balle de tennis - a été découvert lors d’une simple visite par son brillant pédiatre, le Dr Lauren Crosby", a expliqué Ryan Murphy en légende d'une photo où on peut voir le petit garçon sur un cheval. 

Un don de 10 millions de dollars pour aider d'autres enfants malades

Ford Theodore, qui vient de célébrer son quatrième anniversaire, a dû subir de nombreuses opérations difficiles, comme l'explique Ryan Murphy qui rend, au passage, hommage à son mari le photographe David Miller dont il a été très proche durant cette épreuve. Le producteur a adopté Ford, né en 2014 ainsi que Logan, son grand frère, né en 2012. 

Soulagé que le petit garçon soit en bonne santé, le couple a décidé de faire un don à l'établissement . "Aujourd’hui, nous offrons à l’hôpital une aile en hommage à Ford et notre famille fait donc un don de 10 millions de dollars (un peu moins de 9 millions d'euros) afin que d’autres enfants puissent faire l’expérience de l’amour et des soins de cet établissement exceptionnel." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter