Soupçons de viol aggravé : la garde à vue de Chris Brown levée, pas de poursuites à ce stade

Soupçons de viol aggravé : la garde à vue de Chris Brown levée, pas de poursuites à ce stade

JUSTICE – La garde à vue du chanteur américain Chris Brown, 29 ans, a été levée ce mardi soir. L’ex-compagnon de Rihanna et deux membres de son entourage devaient répondre de soupçons de viol. Des faits qui se seraient déroulés dans la nuit du 15 au 16 janvier dans un hôtel du Ier arrondissement de la capitale. Pour l'heure, aucune poursuite n'est retenue.

Chris Brown dans la tourmente. Le chanteur américain a été interpellé lundi matin et placé en garde à vue pour "viol aggravé" dans les locaux du 1er district de police judiciaire à Paris, a appris ce mardi LCI, confirmant une information révélée par Closer lundi soir. Deux membres de son entourage ont également été arrêtés. En fin de journée, la garde à vue a été levée. Aucune poursuite n'est retenue pour l'instant, selon le parquet de Paris. 

D’après l’hebdomadaire people, les trois hommes devaient répondre de soupçons de viol, suite à une plainte déposée par une jeune femme de 24 ans pour des faits qui se seraient déroulés dans la nuit du 15 au 16 janvier dernier. Selon nos informations, Chris Brown était également entendu pour "infractions à la législation sur les stupéfiants".

La plaignante affirme avoir fait la rencontre du chanteur dans une boite de nuit à proximité des Champs-Elysées, dans le VIIIe arrondissement, avant de le suivre avec d’autres jeunes femmes au Mandarin Oriental, un palace du Ier arrondissement. Elle se serait ensuite retrouvée seule avec Chris Brown qui l’aurait violée, avant qu’un ami du chanteur et son garde du corps abusent d’elle à leur tour.

Lire aussi

L'artiste américain, de son vrai nom Christopher Maurice Brown, avait été arrêté en février 2009, suite à une violente dispute avec sa compagne de l’époque, la chanteuse Rihanna. Après avoir plaidé coupable d’agression et de menaces, il avait finalement été condamné à cinq ans de prison avec sursis et 180 jours de travaux d’intérêt général.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

Dose de rappel : on n'y arrivera pas sans Moderna

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.