Succession d'Alain Bashung : la réplique cinglante de Chloé Mons, la veuve du chanteur

Succession d'Alain Bashung : la réplique cinglante de Chloé Mons, la veuve du chanteur

People
DirectLCI
RÉPONSE - Attaquée à la mi-février dans les colonnes du JDD par la première femme du chanteur Alain Bashung, sa veuve a décidé de répondre. Dans Paris Match, elle affirme notamment que "personne n’a été déshérité" et que le chanteur "a été extrêmement équitable avec tout le monde".

Elle ne tenait plus. Depuis deux semaines, la veuve d'Alain Bashung, Chloé Mons était accusée d'avoir fait main basse sur l'héritage de son mari disparu, au détriment de son fils. Une polémique réapparue il y a quelques jours, en même temps que les problèmes de succession de Johnny Hallyday. 


Dans Paris Match, elle explique notamment que cela fait neuf ans que la petite musique de ces rumeurs revient régulièrement. Mais ces derniers temps, elle ne supportait plus d'être restée silencieuse, par élégance et par dignité. Depuis 9 ans, j’avais choisi de ne pas donner prise, de rester silencieuse, car c’est une forme de dignité et d’élégance. "Il y a deux semaines j’ai été attaquée de plein fouet, une nouvelle fois. Donc j’ai décidé de l’ouvrir", dit-elle. Elle précise également qu'elle le fait pour leur fille, Popée qui "vit mal le fait qu’on dise du mal de son père et de sa mère". 

Alain a été extrêmement équitable avec tout le mondeLa veuve d'Alain Bashung, Chloé Mons

Pour elle, que cette histoire ressorte depuis deux semaines, c'est "épouvantable et nauséabond". Documents de la succession à l'appui, elle indique à nos confrères que "l’argent n’est pas allé qu’à [elle]". "Dans ce jugement du tribunal (...) ce sont des phrases qu’Alain avait écrites, c’était sa volonté. Personne n’a été déshérité, Alain a été extrêmement équitable avec tout le monde", dit-elle. 


Une version en désaccord total avec celle énoncée il y a une quinzaine de jours dans les colonnes du JDD par Chantal M., la mère d'Arthur, le premier fils d'Alain Bashung. "Le lendemain de l’enterrement de son père, en mars 2009, Arthur a eu le choc de recevoir le testament", indique encore Chantal M. dans cette longue interview accordée au journal dominical. "Alain avait laissé à sa veuve [Chloé Mons] tous ses droits d’auteur, bénéfices artistiques, biens, meubles et effets personnels", expliquait alors, la première femme du chanteur disparu. 

Chloé Mons est aussi accusée d'avoir fait le vide autour de son défunt mari. "Moi, je suis arrivée dans la vie d’un homme libre. Je n’ai séparé personne. Quand j’ai rencontré Alain, il était seul comme un chien. Sa relation avec son fils était déjà complexe, voire difficile. Mais c’était leur histoire, je ne peux pas m’exprimer dessus", précise-t-elle. Et de conclure en demandant que les insultes cessent : "Ça suffit". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter