Suicide de Robin Williams : sa fille Zelda, harcelée, quitte Twitter

People
DirectLCI
SCANDALE - Zelda Williams a annoncé qu'elle stoppait son activité sur le réseau social Twitter. Deux abonnés voulaient lui transmettre une photo de son père mort, Robin Williams, le comédien disparu lundi.

Les réseaux sociaux peuvent devenir incontrôlables. Comme le rapporte le Daily Mail , Zelda Williams, qui vient de perdre son père, l'acteur Robin Williams, en a fait les frais. Deux utilisateurs du réseau social Twitter ont prétendu mardi être en mesure de diffuser une photo du comédien, retrouvé pendu chez lui le 11 août. Agissant sous les pseudonymes @PimpStory et @MrGoose, ils ont souhaité lui adresser le cliché, qui s'est révélé être un faux. La jeune femme, choquée et totalement bouleversée a supplié ses 169 000 followers d'empêcher les deux abonnés de continuer de lui nuire.

Une formidable chaîne s'est mise en place afin de relayer l'appel au secours de Zelda Williams. Certains des internautes sont clairs : c'est du harcèlement et ils en ont appelé à Twitter ou ont incité leurs propres followers à leur en interdire l'accès. Le réseau à l'oiseau bleu a entendu ; plus possible désormais de trouver les profils de ces deux abonnés, au comportement indécent dans la circonstance. Pour le soulagement de la fille du comédien, en deuil, @PimpStory et @MrGoose sont bannis. Ce qui n'a pas empêché celle-ci d'annoncer qu'elle ne souhaitait plus être sur Twitter.

Une émouvante lettre

Zelda Williams a par ailleurs publié une note émouvante sur son Tumblr dédiée à son père. Elle y remercie notamment les fans pour qui la disparition de Robin Williams signifie réellement quelque chose. "L'une de ses choses favorites étaient de vous faire rire", tient-elle à leur dire. Zelda y évoque son père "toujours chaleureux, même aux heures les plus sombres de sa vie". Avec la disparition de son père, c'est "le monde qui est un peu plus sombre, un peu moins coloré, moins empli de rires. À nous de travailler deux fois plus pour remplir le vide qu'il a laissé".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter