Suicide du chanteur de Soundgarden : la veuve de Chris Cornell attaque son médecin

People
JUSTICE - Vicky Cornell, la veuve du leader de Soundgarden, a déposé plainte contre le Dr Robert Koblin, à qui elle reproche d'avoir, "de manière négligente et répétée, prescrit des substances psychotropes dangereuses" à son défunt mari, qui s'est suicidé en mai 2017.

Un an et demi après, la disparition d'une des voix cultes du grunge prend un tournant judiciaire. La famille de Chris Cornell attaque le médecin du chanteur du groupe Soundgarden qu'elle tient pour responsable de son décès. Dans la plainte déposée auprès d'un tribunal de Los Angeles, relayée par l'AFP, sa veuve Vicky Cornell et ses enfants Toni et Christopher accusent le Dr. Robert Koblin de lui avoir, "de manière négligente et répétée, prescrit des substances psychotropes dangereuses". 

Les proches du chanteur estiment que ces médicaments "l'ont poussé à des comportements impulsifs et dangereux (...) qui lui ont coûté la vie". Chris Cornell, 52 ans, s'est donné la mort dans une chambre d'hôtel après un concert à Détroit le 18 mai 2017. En 20 mois, il aurait ainsi reçu près d'un millier de doses de Lorazepam, un puissant anxiolytique. Ce dernier aurait "pour effet connu d'augmenter le risque de suicide en provoquant une altération sévère du jugement" chez les toxicomanes, peut-on lire dans la plainte. 

La famille Cornell avance aussi que ces prescriptions auraient été faites sans examen médical au préalable, alors que l'artiste avait "un passé notoire d'abus et de dépendance" à diverses substances chimiques. Des médicaments avaient bien été retrouvés dans l'organisme du chanteur lors de son autopsie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter