Super Bowl : The Weeknd, prochaine star du concert de la mi-temps

Super Bowl : The Weeknd, prochaine star du concert de la mi-temps
People

HALF-TIME - Le chanteur canadien a été choisi pour assurer le show de la mi-temps du Super Bowl, la finale du championnat de football américain. Un concert regardé chaque année par une centaine de millions de téléspectateurs.

Cela fait partie des consécrations en tant qu’artiste : assurer le concert de la mi-temps du Super Bowl. Et c’est le chanteur canadien The Weeknd qui a gagné la place de vedette de l’édition 2021. Il assurera donc le show de la finale du championnat de football américain le 7 février 2021. Un événement dont on ignore encore comment il se tiendra compte tenu du contexte sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19.

"Je suis touché, honoré, et ravi de me retrouver au centre de cette célébrissime scène cette année", a réagi la star de 30 ans, connu pour ses tubes "Blinding Lights" ou "Starboy", fruit d'une collaboration avec le duo français Daft Punk. Le chanteur avait laissé deviner l'annonce en postant plusieurs vidéos sur son compte Twitter.

Engagé contre les violences policières

Le choix de ce chanteur de R n'B s’inscrit dans la volonté de la NFL, la ligue professionnelle de football américain, de mettre en avant des artistes plus jeunes et de contribuer à plus de diversité. The Weeknd avait apporté son soutien au mouvement Black Lives Matter et avait contribué à hauteur de 200.000 dollars au fonds d'aide judiciaire lancé par l'ancien quarterback de San Francisco et lanceur d'alertes, Colin Kaepernick, après la mort de George Floyd, tué par un policier à la fin du mois de mai.

Lauréat du trophée du meilleur clip de R n'B aux MTV Video Music Awards en août dernier, The Weeknd avait reçu la récompense avec gravité : "C'est très difficile pour moi de me réjouir en ce moment", demandant "justice pour Jacob Blake et justice pour Breonna Taylor", deux autres victimes noires de violences policières.

Lire aussi

La NFL avait été au cœur d’une vaste controverse après que la star Colin Kaepernick avait lancé un mouvement de protestation, en 2016, en posant un genou à terre pendant l’hymne américain en guise de protestation contre les violences policières contre les Noirs américains. Cela lui avait valu les insultes du président Donald Trump.

On ne sait pas encore dans quelles conditions va avoir lieu la compétition à cause des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. "Notre intention est d'avoir autant de fans au Super Bowl que possible en toute sécurité", a récemment indiqué le président de la NFL Roger Goodell. Le dernier show de la mi-temps avait été regardé par 104 millions de téléspectateurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent