"Ça va trop loin et c'est injuste" : Adil Rami dénonce les "mensonges" de Pamela Anderson

People
RÉPONSE - Dans une nouvelle déclaration postée sur Instagram ce samedi 29 juin, le champion du monde martèle être "incapable" des violences dont l'accuse son ancienne compagne. Il dit aussi respecter la décision de l'association Solidarité Femmes qui a choisi de suspendre sa collaboration avec lui.

Le feuilleton continue. Et s'amplifie. Quatre jours après l'officialisation de leur rupture, Pamela Anderson et Adil Rami continuent à s'invectiver par réseau social interposé. L'actrice canadienne se disait "protégée et à l'abri" il y a quelques heures dans un post Instagram, après avoir quitté Marseille et rejoint ses fils aux Etats-Unis. Des mots qu'elle n'a pas choisis au hasard, l'ex-naïade d'"Alerte à Malibu" accusant son ancien compagnon de violences à son encontre.


Faux, martèle encore ce samedi 29 juin le défenseur de l'OM qui explique avoir "gardé le silence" jusque-là pour une raison simple : "Je suis choqué et c'est super difficile de prendre la parole sans qu'on interprète chaque mot. (...) Mais j'ai trop de choses sur le coeur", poursuit-il avant de démentir formellement les déclarations de la comédienne.

"Ces accusations de violence sont complètement fausses et je ne peux pas laisser passer ça. J'hallucine tellement c'est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c'est impossible et que j'en suis incapable", affirme le champion du monde. Pamela Anderson a notamment décrit un homme "très cruel" qui lui "a attrapé les cheveux" et l'a "jetée par terre l'été dernier à Los Angeles". Il lui aurait aussi "écrasé les deux mains" l'année précédente. "Je ne pouvais pas écrire, ni ouvrir une bouteille d'eau", a-t-elle raconté.

Si elle voulait me toucher, elle a bien choisiAdil Rami sur les attaques de Pamela Anderson

"Si elle voulait me toucher, elle a bien choisi", souligne Adil Rami à propos de Pamela Anderson. "Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de Solidarité Femmes que j'ai rencontrés et ce combat. C'est vraiment dégueulasse", ajoute celui qui était jusqu'à encore quelques jours l'un des porte-paroles de l'association. Il a même participé à l'émission "Fort Boyard", diffusée ce samedi sur France 2, en sa faveur. Mais compte tenu de la situation, ses responsables ont annoncé prendre leurs distances avec le footballeur.

Une décision qu'il "respecte" même si elle l'attriste beaucoup, comme il l'écrit. "Après, mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c'est une chose, mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire, ça va trop loin et c'est injuste. Encore une fois, je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave", conclut Adil Rami qui dit "laisser les pros s'en occuper maintenant". Des communicants ? Des avocats ? Il ne le précise pas. "Pour moi, place à l'avenir", assure-t-il. Nul doute que Pamela Anderson devrait à nouveau réagir.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter