Taylor Swift confondue avec une drag-queen, Miley Cyrus chantant sa rupture : les temps forts des MTV Video Music Awards

People

BEST-OF - Organisés près de New York lundi 26 août, les VMAs ont couronné Taylor Swift de deux prix, tout en lui offrant un moment presque aussi gênant que celui vécu il y a dix ans quand Kanye West était venu interrompre son discours de remerciements.

La fin de l'été approche. Et comme chaque année, les MTV Video Music Awards - VMAs pour les intimes - ont sonné le glas de la période estivale. La cérémonie venant récompenser les meilleurs clips de l'année avec des prix en forme d'astronaute, organisée lundi 26 août dans le New Jersey, a sacré Taylor Swift. 

Nommée 10 fois, la chanteuse américaine est repartie avec deux statuettes, dont celle convoitée du meilleur clip de l'année pour "You Need To Calm Down", titre extrait de son album "Lover" sorti vendredi dernier. Les Jonas Brothers, les rappeurs Cardi B. et Lil Nas X, Ariana Grande et Billie Eilish ont également été distingués lors de cette soirée qui a offert quelques moments chauds et d'autres plus émouvants.

Voir aussi

Taylor Swift s'en prend à Trump

Elle a mis du temps à partager ses opinions publiques. Mais Taylor Swift ne retient désormais plus ses coups contre Donald Trump et son administration. Deux jours après avoir dénoncé "l'autocratie" du président américain, la chanteuse a profité d'un de ses discours de remerciements pour évoquer le "Equality Act" qui défend les droits LGBTQ. "Ce prix est issu des votes du public. Plusieurs affirmations sont faites dans cette vidéo, ce qui veut dire que vous voulez un monde où tout le monde est traité de la même manière face à la loi, peu importe qui on aime et de quelle manière on s'identifie", a-t-elle déclaré au moment de recevoir le prix de meilleur clip de l'année pour "You Need To Calm Down", hymne à la tolérance dans lequel elle s'attaque aux trolls homophobes. "Il y a un lien vers une pétition à la fin de la vidéo. Elle a désormais plus d'un demi-million de signatures, ce qui est cinq fois plus que nécessaire pour obtenir une réponse de la Maison Blanche", a-t-elle lâché en faisant mine de regarder sa montre.

La boulette de John Travolta

La séquence est courte. Quelques secondes à peine. Mais elle est l'une des plus commentées sur les réseaux sociaux. Car John Travolta a encore fait des siennes au moment de venir remettre le prix du meilleur clip de l'année.  L'acteur américain s'est d'ailleurs souvenu de son erreur lors des Oscars en 2014 : Idina Menzel, qui chante la version originale de "Libérée, délivrée", était devenue "Adele Dazim". "Tu ferais mieux de le dire parce que sinon je vais merdé", a-t-il lancé à Queen Latifa avant que celle-ci n'annonce Taylor Swift comme vainqueur. La star de "Grease" s'est alors dit que lui remettre le prix en mains propres serait plus simple. Pas de bol, il s'est dirigé vers Jade Jolie, drag-queen repérée dans la saison 5 de "RuPaul's Drag Race", qui fait une apparition dans la vidéo de "You Need To Calm Down"...

Voir aussi

Mais à y regarder de plus près, on peut comprendre la confusion de John Travolta tant Taylor Swift et Jade Jolie se ressemblent. Si ce n'est pas la meilleure reconnaissance des talents de transformation de Jade Jolie, on ne voit pas ce que c'est... De quoi presque nous faire oublier qu'il y a dix ans tout juste, l'ancienne star de la country se faisait interrompre par un Kanye West mécontent de la voir l'emporter devant Beyoncé.

Lire aussi

Le baiser manqué de Shawn Mendes et Camila Cabello

Les plus de 25 ans seront sans doute largués. Mais sachez que les chanteurs Shawn Mendes (21 ans) et Camila Cabello (22 ans) ont donné chaud aux médias people tout l'été en officialisant leur romance pile au moment où sortait leur nouveau duo "Señorita". Alors forcément, les fans espéraient beaucoup de leur première prestation live du titre. Allaient-ils s'embraser en direct à la télévision ? Les tourtereaux, qui se sont tenus la main toute la soirée sur leurs sièges, ont joué avec les nerfs des téléspectateurs en les laissant sur leur faim.

Dans la salle aussi, les attentes ont été déçues, comme le montre cette vidéo sur laquelle Taylor Swift et Sophie Turner, la star de "Game of Thrones" mariée à Joe Jonas, restent bouche bée.

"Les VMAs sont terminés mais on attend toujours ce baiser", s'est amusé à tweeter Joe Jonas. Pour les Grammy Awards, peut-être ?

Le retour triomphal de Missy Elliott

Les MVAs sont souvent l'occasion de prestations exceptionnelles. Cette année, c'est Missy Elliott qui a créé l'événement, quelques jours seulement après la publication surprise de son EP "Iconology", son premier projet musical en 14 ans. La rappeuse légendaire a remis au goût du jour ses titres les plus cultes, comme "Get Ur Freak On" et "Lose Control". Elle a également invité sur scène Alyson Stoner, vue dans la saga "Sexy Dance", qui n'était qu'une enfant dans le clip de "Work it". Missy Elliott est repartie du New Jersey avec le "Michael Jackson Vanguard Award", venant saluer l'ensemble de sa carrière.

La détresse de Miley Cyrus

Sa rupture avec Liam Hemsworth, après huit mois de mariage, a fait les gros titres de la presse mondiale. Miley Cyrus a décidé d'en faire une chanson, "Slide Away", qu'elle a publiée quelques jours après l'officialisation de sa séparation avec l'acteur australien. "Il était une fois, c'était le paradis", chante-t-elle, affirmant qu'elle n'a "plus 17 ans et qu'elle n'est plus qui elle était avant".

Voir aussi

Diffusée en noir et blanc, sa performance restera l'une des plus touchantes de cette édition.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter