"The Crown" : 5 choses à savoir sur l’actrice Olivia Colman qui joue la reine d’Angleterre

L'actrice britannique Olivia Colman de la série royale "The Crown"
People

PORTRAIT - Olivia Colman incarne la reine Elizabeth II dans la saison 3 "The Crown", disponible sur Netflix depuis dimanche 17 novembre. Un personnage à l’opposé de son parcours de vie plutôt modeste. Voici cinq choses - surprenantes - à savoir sur l’actrice britannique qui reprend la couronne.

L’actrice Olivia Colman se plait visiblement à porter la courrone. Oscarisée pour son rôle de la reine Anne dans le film "La Favorite" de Yorgos Lanthimos, la figure montante du cinéma britannique s’attaque une nouvelle fois au registre historique sous les traits d’Elizabeth II dans la saison 3 de la série "The Crown", disponible depuis ce dimanche sur la plateforme de streaming Netflix.

A 45 ans, la comédienne révélée au grand public dans la série à succès "Broadchurch" remplace Claire Foy pour incarner une reine d’Angleterre mature et plus affirmée dans son rôle de souveraine. Un personnage à l'opposé du parcours de vie d'Olivia Colman, bien plus modeste. 

Elle a été distinguée par Elizabeth II en personne

Avant d’incarner la souveraine britannique dans "The Crown", Olivia Colman a eu l’honneur d’être récompensée par la reine Elizabeth en personne pour son rôle dans le rayonnement de la culture britannique. L’actrice oscarisée a obtenu la distinction de commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (CBE) en juin dernier. "Je suis tout à fait ravie, enchantée et remplie d'humilité d'être en compagnie de ces gens incroyables, dont la plupart n'ont jamais été aussi visibles que moi, mais devraient l'être - et j'espère qu'ils le seront maintenant", avait alors déclaré Olivia Colman. 

Elle a travaillé comme femme de ménage

Si elle bénéficie aujourd'hui d'une reconnaissance internationale, Olivia Colman a eu un parcours de vie modeste qui l’amènera à être femme de ménage à la fin de ses études de théâtre en 1999. C'est lors de son discours de remerciements à la remise de son Oscar de meilleure actrice que la Britannique s'était livrée sur cette période de vaches maigres. "A toutes les petites filles qui font semblant de répéter leur discours de remerciement devant la télévision. J'ai envie de leur dire : 'On ne sait jamais !' J'ai bossé en tant que femme de ménage à une période, et j'ai passé beaucoup de temps à rêver ce moment, alors..." 

Née en 1974 dans le Norfolk, une des régions rurales les plus pauvres de l’Angleterre touchée par le chômage, elle est issue d’une famille de la classe moyenne avec une mère nourrice et un père géomètre.

Elle a rencontré son mari dans une compagnie de théâtre

En 1993, Olivia Colman fait la connaissance de son futur mari Ed Sinclair, lorsque les deux amoureux participent à la pièce de théâtre d’Alan Ayckbourn, "Table Manners". Son époux depuis 2001 était à l'époque un étudiant en troisième année de droit. Il est désormais écrivain. Le couple a trois enfants, deux garçons adolescents et une petite fille de quatre ans.

Elle a failli être enseignante

Si elle a rencontré son mari pendant ses études supérieures, l’actrice a failli devenir enseignante. Elle a suivi un semestre dans la brillante université Homerton College de Cambridge. Mais c’est surtout sa passion pour le théâtre qui est née durant ses années fac. La nouvelle reine d’Angleterre version Netflix s’est en effet adonnée par hasard à la comédie en intégrant le club de théâtre universitaire "Footlights", devenu l'un des principaux réservoirs britanniques de talents. Elle renforcera ensuite ses aptitudes au jeu avec une formation à la "Bristol Old Vic Theatre School".

Elle est une femme engagée et solidaire

En plus d'être une comédienne renommée, Olivia Colman collabore aussi avec des associations caritatives et des groupes d'activisme. Elle a remis en 2013 deux prix aux "Mind Media Awards", qui favorisent une représentation positive de la santé mentale dans les médias.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter